1.         Système naturel de la Réserve de l'île Wrangel (Fédération de Russie) (N 1023rev)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2004

Critères  (ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/1023/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/1023/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Absence de plan de gestion 

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/1023/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2008

Lorsque le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 2004, le Comité du patrimoine mondial a demandé à l'État partie de préparer de toute urgence un plan de gestion et une stratégie de mise en œuvre tout en demandant au Centre du patrimoine mondial et aux organisations consultatives d'entreprendre en 2006/2007 une mission, en coopération avec l'État partie, afin de faire rapport sur l'état du plan de gestion et examiner sa mise en œuvre. Le Comité du patrimoine mondial a également encouragé l'État partie à envisager l'extension de l'élément marin du site de 12 milles nautiques supplémentaires pour renforcer la protection de la biodiversité marine de la Réserve de l'île Wrangel.

Aucun avancement n'a été signalé à ces sujets depuis l'inscription du bien. Le Centre du patrimoine mondial a demandé à l'État partie de préparer et de transmettre une copie du plan de gestion requis et d'en fournir une traduction en français ou en anglais pour examen par le Centre du patrimoine mondial et l'UICN. L'État partie ne s'est, à ce jour, pas encore exécuté et n'a pas non plus indiqué à quelle date ledit plan sera achevé. L'UICN et le Centre du patrimoine mondial considèrent que le plan de gestion doit être terminé de toute urgence.

La potentielle extension marine du site devrait également être traitée comme une priorité lors de l'établissement du plan de gestion. Il est donc suggéré de demander à l'État partie d'élaborer un plan puis d'inviter la mission de suivi requise du Centre du patrimoine mondial et de l'UICN. Étant donné les contraintes saisonnières liées à la préparation d'une telle mission, il est suggéré que celle-ci ait lieu en juillet ou août 2009. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 32 COM 7B.26

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B,

2. Rappelant la décision 28 COM 14B.14, adoptée à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Regrette qu'aucun avancement progrès n'ait été signalé par l'État partie dans la mise en oeuvre de la décision du Comité du patrimoine mondial lors de l'inscription ;

4. Demandeà l'État partie de prendre les mesures nécessaires pour préparer le plus rapidement possible le plan de gestion du bien et de faire parvenir ledit plan en trois exemplaires au Centre du patrimoine mondial et aux Organisations consultatives pour examen, avant la 33e session du Comité du patrimoine mondial en 2009 ;

5. Demande également à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, un rapport sur l'état d'avancement des points susmentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session, en 2009.