1.         Parc national de Durmitor (Monténégro) (N 100bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1980

Critères  (vii)(viii)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/100/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1981-1988)
Montant total approuvé : 117 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/100/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Montant total accordé au bien: 40.000 dollars EU par le bureau de Venise de l'UNESCO ; 50 000 dollars EU sous le Programme de participation

Missions de suivi antérieures

1996 et 2005: missions conjointes UNESCO / UICN 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Projet de barrage sur la rivière Tara;

b) Aménagement d'un domaine skiable dans la zone de Zabljak;

c) Problèmes de limites du bien;

d) Exploitation forestière et chasse illégales. 

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/100/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2008

Dans sa décision 31 COM 7B.29, le Comité du patrimoine mondial a pris note des efforts accomplis par l'Etat partie pour mettre en œuvre les recommandations de la mission de suivi réactif de 2005. Le Centre du patrimoine mondial a cependant reçu en 2007 des rapports faisant état d'un appel d'offre, publié en novembre 2007, pour trois petits barrages hydroélectriques sur la rivière Tara. Un courrier demandant des précisions sur le sujet a été transmis à l'Etat partie mais aucune réponse n'a été reçue. Lors d'une mission au Monténégro en février 2008, un représentant du Centre du patrimoine mondial a rencontré deux Ministres, celui du développement économique et celui de l'environnement et du tourisme, le problème des barrages hydroélectriques et de leur impact potentiel sur le bien a été abordé. Un complément d'informations a été demandé à l'Etat partie.

En août 2007, des incendies se sont déroulés autour du Parc national de Durmitor mais n'ont pas eu d'incidence sur les zones strictement protégées du bien du patrimoine mondial. L'UICN recommande que l'Etat partie évalue les risques encourus par les valeurs du bien, dans le cadre de la Stratégie de réduction des risques (décision 31 COM 7.2) en particulier la réduction des risques d’incendies.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 32 COM 7B.19

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32.COM/7B,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.29, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007) ;

3. Exprime son regret pour les incendies qui se sont produits en août 2007 aux alentours du bien ;

4. Encourage l'État partie à inclure la réduction des risques dans le cadre de sa gestion du bien, en particulier, pour l'impact des incendies sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

5. Demande à l'État partie de remettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, des données précises sur l'état d'avancement et la localisation exacte des barrages hydroélectriques pour lesquels des appels d'offre ont été publiés en novembre 2007, un rapport sur sa gestion des risques pour les valeurs du bien, et un rapport sur l'état de conservation général du bien, pour examen par le Centre du patrimoine mondial et l'UICN.