1.         Le Kremlin et la place Rouge, Moscou (Fédération de Russie) (C 545)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1990

Critères  (i)(ii)(iv)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/545/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/545/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Décembre 2007 : mission de suivi réactif conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS/ICCROM

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Construction d'un monument en l'honneur du maréchal Joukov,

b) Pression constante et accélérée du développement urbain.

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/545/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2010

A ses 32e (Québec, 2008) et 33e (Séville, 2009) sessions, le Comité du patrimoine mondial a demandé à l’État partie de soumettre un rapport sur l’état de conservation du bien. De plus, des demandes ont été faites pour la soumission d’un plan de gestion, des zones tampon approuvées, une amélioration des mécanismes juridiques et institutionnels concernant le bien et une proposition de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle. Des informations et des études ont également été demandées sur les développements en cours sur le site. On déplore que l’État partie n’ait remis ni rapport sur l’état de conservation en réponse aux demandes réitérées du Comité du patrimoine mondial de 2008 et 2009, ni aucune information demandée.

A sa 33e session, le Comité a déjà exprimé son regret que l’État partie n’ait pas soumis de rapport sur l’état de conservation du bien. En l’absence de rapport soumis par l’Etat partie sur l’état de conservation du bien pour la deuxième année consécutive et vu le manque de toute indication que les recommandations de la mission de suivi réaction de 2007 ont été mise en œuvre, le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives s’inquiètent sérieusement de l’état de conservation du bien. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 34 COM 7B.96

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-10/34.COM/7B.Add,

2. Rappelant les décisions 32 COM 7B.106 et 33 COM 7B.119, adoptées respectivement à ses 32e (Québec, 2008) et 33e (Séville, 2009) sessions,

3. Regrette vivement que l'Etat partie n'ait pas soumis de rapport sur l'Etat de conservation du bien, ni des informations complémentaires sur le plan de gestion, les zones tampon approuvées, l'amélioration des mécanismes juridiques et institutionnels, ni de proposition de Déclaration de valeur universelle exceptionnelle, ni d'informations et d'études sur les développements en cours dans le périmètre du bien et ses zones tampon, comme le demandait le Comité du patrimoine mondial dans ses décisions 32 COM 7B.106 et 33 COM 7B.119 ;

4. Exprime sa vive inquiétude concernant l'absence de réponse aux demandes qu'il a formulées précédemment et demande au Président du Comité du patrimoine mondial d'écrire au Ministre de la Culture de la Fédération de Russie afin d'obtenir les informations mentionnées ci-dessus ;

5. Réitère sa demande à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2011, un rapport sur l'Etat de conservation du bien et sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations faites par la mission de suivi réactif de 2007, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session en 2011.