1.         Parc archéologique de Champaner-Pavagadh (Inde) (C 1101)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2004

Critères  (iii)(iv)(v)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/1101/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/1101/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Absence de structure de gestion et de plan de gestion.

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/1101/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2010

L’État partie n’a soumis ni rapport sur l’état de conservation ni copies d’un plan de gestion adopté, comme demandé par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session (Séville, 2009). Par conséquent, les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la décision sont difficiles à évaluer.

Le Centre du patrimoine mondial et les organisations consultatives notent par ailleurs que le rapport sur l’état de conservation soumis par l’État partie en 2009 ne donnait également aucune information sur les progrès accomplis concernant l’élaboration du plan de gestion pour le site, comme demandé par le Comité du patrimoine mondial à sa 31e session (Christchurch, 2007), même si d’autres points, à savoir les travaux de conservation effectués sur des bâtiments distincts du site, ont été abordés.

Le Centre du patrimoine mondial et les organisations consultatives sont préoccupés par l’absence de communication d’informations de la part de l’État partie et l’absence de progrès dans sa réponse aux exigences du Comité du patrimoine mondial définies lors de l’inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 34 COM 7B.69

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-10/34.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 33 COM 7B.70, adoptée à sa 33e session (Séville, 2009),

3. Regrette que l'Etat partie n'ait soumis ni rapport sur l'Etat de conservation ni plan de gestion adopté, comme demandé à ses 31e et 33e sessions;

4. Demande à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2011, un rapport actualisé sur l'Etat de conservation du bien et sur la mise en œuvre de la décision prise à sa 33e session, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session en 2011.