1.         Palais d'Été, Jardin impérial de Beijing (Chine) (C 880)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1998

Critères  (i)(ii)(iii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/880/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/880/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Octobre 2005 : Mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/ICOMOS. 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Pression de l’aménagement urbain ;

b) Pression du tourisme ;

c) Absence de source documentaire et de principes clairement formulés pour guider les travaux de conservation. 

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/880/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2009

Le Comité du patrimoine mondial, lors de sa 31e session (Christchurch, 2007), a réitéré sa demande à l’État partie de mettre en œuvre les recommandations de la mission conjointe de suivi réactif d’octobre 2005 et en particulier :

a) D’élaborer des plans directeurs de conservation adéquats, en liaison étroite avec le Centre du patrimoine mondial, l’ICOMOS et l’ICCROM, en intégrant les éléments sur la prévention des risques et la gestion du tourisme pour les biens du patrimoine mondial du Temple du Ciel et du Palais d’Été à Beijing,

 

b) De faire une étude comparative sur la restauration de la polychromie et les moyens d’en garantir l’authenticité en Asie de l’Est, en collaboration avec d’autres pays comme le Japon, la Corée et le Viet Nam ;

 

Le 30 janvier 2009, l’État partie a soumis le rapport sur l’état de conservation demandé par le Comité du patrimoine mondial.

 

a) Plan directeur de conservation

Le rapport note que l’Université de Tsinghua a finalisé un plan de conservation pour le bien du patrimoine mondial du Temple du Ciel, et que l’Université de Tianjin a préparé un plan directeur de conservation pour le Palais d’Été, qui mettent tous deux l’accent sur la prévention des risques et la gestion du tourisme. Les deux documents sont en cours d’évaluation et seront soumis d’ici peu à l’Administration nationale du patrimoine culturel. Le rapport note également que les autorités responsables du Palais impérial des dynasties Ming et Qing à Beijing ont achevé la préparation des grandes lignes du plan de conservation des biens du patrimoine mondial des Palais impériaux des dynasties Ming et Qing à Beijing, lequel a été envoyé au Centre du patrimoine mondial pour examen par le Comité du patrimoine mondial.

 

b) Étude comparative sur la restauration de la polychromie

Le rapport note aussi que du 29 octobre au 2 novembre 2008, un Séminaire international sur la Conservation des surfaces peintes sur des structures en bois en Asie de l’Est a été organisé par l’Administration nationale du patrimoine culturel chinois, le Centre du patrimoine mondial, l’ICOMOS, l’ICCROM, la Municipalité de Beijing, l’Académie chinoise du patrimoine culturel et ICOMOS Chine. 50 participants de 11 pays y ont assisté et ont préparé le Mémorandum de Beijing sur la conservation de Caihua en Asie de l’Est. Les autorités chinoises ont assuré le suivi de ce colloque en envoyant des délégations dans des pays d’Asie de l’Est, comme le Viet Nam et le Cambodge, afin de transmettre les leçons et les expériences acquises lors du séminaire.

 

Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives notent que ledit séminaire contribue largement, comme cela a été demandé par le Comité du patrimoine mondial à sa 31e session, au renforcement « du cadre théorique dans lequel s’inscrivent les décisions de conservation, notamment en ce qui concerne les questions d’authenticité, pour les biens du patrimoine mondial ». Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives notent l’avancement dans l’élaboration des plans directeurs de conservation des trois biens. Ces plans devront être soumis pour examen dans les délais impartis. Dans le cadre du prochain exercice de rapport périodique pour la région Asie Pacifique, le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives fourniront une assistance à l’État partie en vue de formuler des Déclarations de valeur universelle exceptionnelle pour les trois biens.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 33 COM 7B.69

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-09/33.COM/7B,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.78, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Exprime son appreciation pour l'organisation du Séminaire international sur la Conservation des surfaces peintes sur les structures en bois en Asie de l'Est (29 octobre-2 novembre 2008), dont le but était d'améliorer les connaissances sur la restauration de la polychromie en Asie de l'Est et de renforcer le cadre théorique dans lequel s'inscrivent les décisions de conservation, notamment en ce qui concerne les questions d'authenticité, pour les biens du patrimoine mondial ;

4. Note les efforts particuliers de l'État partie visant à renforcer la conservation des biens du patrimoine mondial à Beijing, comme le montre l'élaboration des plans de conservation des biens du patrimoine mondial du Temple du Ciel et du Palais d'Été à Beijing, et des Palais impériaux des dynasties Ming et Qing ;

5. Demande à l'État partie de remettre trois exemplaires imprimés et électroniques de chacun des trois plans directeurs de conservation au Centre du patrimoine mondial et aux Organisations consultatives.