1.         Mosi-oa-Tunya / Chutes Victoria (Zambie,Zimbabwe) (N 509)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1989

Critères  (vii)(viii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/509/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 2001-2001)
Montant total approuvé : 63 485 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/509/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/509/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2001

Précédents débats :            
Vingt-deuxième session du Comité – paragraphe VII.27
Vingt-troisième session ordinaire du Bureau – paragraphe IV.46
Vingt-quatrième session du Comité – paragraphe VIII.27 / Annexe X page 117.

Questions principales : Coopération transfrontalière et organisation d'une réunion bilatérale.

Nouvelles informations : Le Centre a reçu des demandes d'assistance internationale d'un montant inférieur à 20.000 dollars EU de la Zambie et du Zimbabwe pour l'organisation de réunions nationales en vue d'une réunion bilatérale. Les contrats pour l'organisation des réunions sont en préparation au moment de la rédaction du présent rapport. Les réunions nationales sont prévues pour 2001.

Action requise

Le Bureau demande au Centre et à l'UICN de poursuivre leur collaboration avec les deux Etats parties pour assurer l'organisation des réunions nationales ainsi que bilatérales afin de rendre compte à la vingt-sixième session du Bureau, mi-avril 2002.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2001

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 25 BUR V.103-105

V.103     Le Bureau a noté que le Centre a reçu des demandes d'assistance internationale d'un montant inférieur à US$ 20.000 de la Zambie et du Zimbabwe pour l'organisation de réunions nationales en vue d'une réunion bilatérale. Les contrats pour l'organisation des réunions sont en préparation et les réunions nationales sont prévues pour 2001.

V.104     Le Délégué du Zimbabwe a approuvé les rapports présentés et a souligné qu’il était urgent d’organiser cette réunion. Il a noté que les constructions se font dans l’enceinte ou à proximité de la zone du patrimoine mondial en plus de l’implantation hôtelière signalée précédemment. C’est pourquoi la réunion etait cruciale pour la préservation et l’avenir de ce site du patrimoine mondial.

V.105     Le Bureau a demandé au Centre et à l'UICN de poursuivre leur collaboration avec les deux Etats parties pour assurer l'organisation des réunions nationales et bilatérales afin d’en rendre compte à la vingt-sixième session du Bureau en avril 2002.

Décision adoptée: 25 COM XVIII.6

XVIII.6.1 NATUREL Seychelles

Renforcer la capacité de gestion de l'Atoll d'Aldabra : Le Secrétarait a informé le Comité que l'UICN, tout en soutenant cette demande, a souligné l'importance de s'assurer que les bateaux et les moteurs achetés sont le moins polluants possible et d'un entretien facile. Le Comité a approuvé une somme de 44.150 dollars pour cette activité, en demandant au Centre de s'assurer, via l'Unité d'achats d'équipement de l'UNESCO, que les moteurs achetés engendrent une pollution minimale et soient d'un entretien facile.

XVIII.6.2 NATUREL Zimbabwe

Développer la capacité de gestion des Parcs nationaux de Mosi-oa-Tunya/Chutes Victoria et de Mana Pools : Le Centre a informé le Comité que l'Etat partie avait payé ses arriérés au Fonds du patrimoine mondial et que des informations additionnelles concernant l'évaluation de la situation actuelle, particulièrement en ce qui concerne l'équipement existant, n'avaient pas encore été reçues par le Centre. Cependant, le Comité a été informé que l'Etat partie avait assuré le Centre que cette information additionnelle avait été transmise. De ce fait, le Comité a approuvé cette demande pour un montant de 63.708 dollars, sous réserve de la réception d'informations satisfaisantes par le Centre et l'UICN et de l'autorisation du Président pour l'allocation des fonds.

XVIII.6.3 CULTUREL Les Philippines

Demande d'assistance technique d'urgence pour la mise en valeur de la conservation et gestion des Rizières en terrasses des cordillères des Philippines : Le Centre a informé le Comité que les organes consultatifs appuyaient la requête. Le Comité a approuvé 75.000 dollars sous réserve que l'Etat partie paye sa contribution au Fonds. Il a également demandé que les autorités nationales mettent en oeuvre cette activité en étroite coopération avec le Conseiller régional de l'UNESCO pour la Culture en Asie- Pacifique (Bureau UNESCO Bangkok).