1.         Île Fraser (Australie) (N 630)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1992

Critères  (vii)(viii)(ix)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/630/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/630/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/630/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2000

Nouvelles informations : L'UICN a informé le Centre qu'elle avait reçu plusieurs rapports soulevant des questions sur l'état de conservation de ce site, en particulier sur les points suivants :

De plus, l'UICN a noté que le Comité consultatif scientifique pour l'île Fraser a entrepris une étude sur les valeurs de patrimoine mondial du site. Un rapport sur les résultats de cette étude doit être achevé en 2000.

Action requise

Le Bureau a invité l'Etat partie à étudier les questions soulevées par l'UICN et à envisager d'étendre l'application du processus d'évaluation et de consultation de l'ACIUCN pour inclure l'île Fraser. Le Bureau a demandé que l'Etat partie soumette au Centre le rapport du Comité consultatif pour l'île Fraser sur les valeurs de patrimoine mondial du site, dès qu'il sera prêt, dans le courant de l'année 2000. Au cas où l'Etat partie pourrait soumettre ce rapport au Centre avant le 15 septembre 2000, le Bureau a demandé à l'UICN d'étudier ce rapport et de soumettre ses conclusions à la vingt-quatrième session extraordinaire du Bureau en novembre 2000.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2000

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 24 BUR IV.B.25

S’agissant des rapports reçus, l’UICN a souligné note du fait que le Groupe d’étude de l’UICN sur l’efficacité de la gestion avait présenté un programme visant à améliorer le suivi des sites du patrimoine mondial et qu’un projet avait été soumis pour obtenir le soutien de la Fondation des Nations Unies. L’UICN a signalé que cette méthodologie est d’ores et déjà appliquée par les autorités australiennes concernées à l’île Fraser et que l’Etat partie devait être salué pour cette approche. L’UICN a aussi proposé d’étendre le processus d’évaluation de l’ACIUCN à l’île Fraser en tenant pleinement compte du travail accompli quant à la qualité de la gestion.

Le Bureau a invité l’Etat partie à aider l’ACIUCN à étendre dans la mesure du possible l’application du processus d’évaluation et de consultation de l’ACIUCN pour inclure l’île Fraser et à transmettre ces informations pour le rapport périodique de l’Etat partie en 2002. Le Bureau a demandé qu’un rapport d’avancement soit présenté pour information à la vingt-quatrième session extraordinaire du Bureau en novembre 2000.