1.         Kyiv : Cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et Laure de Kyiv-Petchersk (Ukraine) (C 527ter)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1990

Critères  (i)(ii)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/527/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1998-1998)
Montant total approuvé : 19 750 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/527/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/527/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1999

Résumé des précédentes délibérations : A sa vingt-deuxième session extraordinaire, le Bureau a pris note des informations fournies par l’Etat partie sur la construction d'hôtels dans la ville de Kiev et sur le projet de reconstruction de la cathédrale de la Dormition à Pechersk-Lavra. Il a également noté que l'ICOMOS a conseillé de vérifier la conception architecturale définitive des hôtels et d'entreprendre des études hydro-géologiques approfondies sur le site de la cathédrale de la Dormition. Le Bureau a demandé à l'ICOMOS de prévoir une mission d'experts à cet égard.

Nouvelles informations : L'ICOMOS présentera les résultats d'une mission d'experts à Kiev lors de la session.

Action requise

Le Bureau pourrait souhaiter étudier les informations qui seront fournies ou pourraient être fournies lors de sa session et prendre les décisions appropriées à cet égard.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1999

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 23 BUR IV.B.86

L’ICOMOS a présenté les résultats d’une mission entreprise à Kiev en réponse à une demande faite par le Bureau à sa vingt-deuxième session extraordinaire. La mission a étudié le projet de reconstruction de la cathédrale de la Dormition, en particulier en ce qui concerne les implications hydro-géologiques. La mission a conclu qu’avec la technologie appliquée pour la fondation, les préoccupations portant sur la stabilité du sol sont injustifiées.

Par ailleurs, la mission a indiqué que le projet de l’Hôtel Intercontinental a maintenant été modifié et qu’il ne sera pas plus haut que les bâtiments autour et ne sera pas gênant sur le plan visuel. Elle a également indiqué que le bâtiment de la Maison du Laboratoire a été réduit en hauteur et répondra de manière satisfaisante aux objections initiales.

La mission a également discuté d’autres questions, dont l’extension possible du site du patrimoine mondial, la nécessité d’un appui de l'UNESCO pour obtenir un avis autorisé sur les espaces libres et les espaces verts, la préoccupation générale sur l’état de conservation de la ville et la nécessité d’une conférence internationale sur la reconstruction de monuments dans les pays d’Europe centrale et de l’Est.

Le Bureau s’est déclaré satisfait des mesures prises par l’État partie pour modifier la conception architecturale de nouvelles constructions à Kiev, de façon à limiter leur impact sur le centre historique.