1.         Petra (Jordanie) (C 326)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1985

Critères  (i)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/326/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1987-1995)
Montant total approuvé : 79 500 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/326/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/326/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1998

Une mission de trois spécialistes, envoyée par le Centre en décembre 1997 afin d'étudier l'état de conservation de sites du patrimoine mondial en Syrie, Jordanie et Liban, a visité le site de Pétra et jugé que la situation s'était améliorée, en particulier grâce à la création d'un groupe de coordination sur le site, le "Petra Region Planning Council" (PRC) suite à la recommandation faite par la mission UNESCO de 1994. Le PRC est un organisme indépendant consacré à la gestion de la région de Pétra et qui rend compte au ministère du Tourisme et des Antiquités. Le PRC a quatre objectifs principaux :

La mission a jugé efficace le travail du PRC mais elle a également noté que les conseils techniques sur le terrain – mise en œuvre de la Convention et autres textes internationaux, problèmes spécifiques tels qu'inondations subites, effondrements de la falaise rocheuse, etc. – faisaient défaut depuis le départ d'Amman de l'expert associé italien.

Action requise

Après avoir pris note du rapport du Secrétariat, le Bureau se félicite vivement de l'effort des autorités jordaniennes de donner suite à la recommandation faite par l'UNESCO en 1994. Le Bureau prie toutefois l'UNESCO de muter un spécialiste au Bureau de l'UNESCO à Amman pour assurer une coopération technique sur le patrimoine culturel, surtout pour Pétra.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1998

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 22 BUR V.B.47

Suite aux informations fournies par le Secrétariat, le Bureau a félicité vivement les autorités jordaniennes de la suite donnée à la recommandation faite par l'UNESCO en 1994. Le Bureau a aussi remercié l'UNESCO du prochain transfert d’un spécialiste au Bureau de l'UNESCO à Amman pour assurer une coopération technique sur le patrimoine culturel, surtout pour Pétra.