1.         Parcs nationaux de Nanda Devi et de la Vallée des fleurs (Inde) (N 335bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1988

Critères  (vii)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/335/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/335/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/335/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1997

Le directeur du Parc national indien de Nanda Devi a présenté un rapport sur l'état de conservation de cette aire de patrimoine mondial à la réunion des gestionnaires de sites naturels du patrimoine mondial du Sud de l'Asie, qui s'est tenue à New Delhi et dans le Parc national de Keoladeo du 16 au 19 janvier 1997. Le Parc national de Nanda Devi est situé dans une zone très reculée, et par suite de sa difficulté d'accès, demeure bien préservé. Le Parc n'est pas gravement menacé. On a enregistré une certaine tendance à la collecte d'herbes et de plantes médicinales. Les visiteurs ne sont pas admis dans le Parc mais certains groupes d'alpinistes ont récemment manifesté leur intérêt d'organiser des expéditions dans cette zone. L'autorisation d'un certain degré de visite pourrait permettre de présenter cette zone de patrimoine mondial au grand public et de générer des revenus qui profiteraient à la population locale.

Action requise

Le Bureau prend note du haut degré de protection accordé au Parc national de Nanda Devi et demande à l'Etat partie d'envisager une étude de faisabilité pour le développement du tourisme spécialisé (alpinisme) dans le Parc.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1997

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 21 BUR IV.B.24

Le Bureau a été informé que ce Parc était situé dans une zone très reculée, et par suite de sa difficulté d'accès, demeurait bien préservé. Le Parc n'est pas gravement menacé bien que l'on ait noté une certaine tendance à la collecte d'herbes et de plantes médicinales. Les visiteurs ne sont pas admis dans le Parc mais certains groupes d'alpinistes ont récemment manifesté leur intérêt d'organiser des expéditions dans cette zone. L'autorisation d'un certain degré de visite pourrait permettre de présenter cette zone de patrimoine mondial au grand public et de générer des revenus qui profiteraient à la population locale. Par conséquent, le Bureau, tout en prenant note du haut degré de protection accordé au Parc national de Nanda Devi, a demandé aux autorités indiennes d'envisager d'entreprendre une étude de faisabilité pour le développement du tourisme spécialisé (alpinisme) dans le Parc.