1.         Parc national du lac Malawi (Malawi) (N 289)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1984

Critères  (vii)(ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/289/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1986-1995)
Montant total approuvé : 70 650 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/289/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/289/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1995

La Division de l'Equipement de l'UNESCO, en coopération avec le Centre, a envoyé une mission sur ce site du patrimoine mondial en avril 1995, afin de passer en revue les projets d'assistance internationale sur le site et d'effectuer une évaluation et une estimation des besoins futurs. Un rapport détaillé de la mission sera disponible lors de la réunion du Bureau.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1995

Néant

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 19 EXT.BUR IV.A.1.1

Décision adoptée: 19 BUR VI.20

Le Bureau a été informé que la Division de l'Equipement de l'UNESCO, en coopération avec le Centre, a envoyé une mission sur ce site du patrimoine mondial en avril 1995, afin de passer en revue les projets d'assistance internationale sur le site et d'effectuer une évaluation et une estimation des besoins futurs. La mission a effectué une revue détaillée des projets d'assistance technique au titre du Fonds du patrimoine mondial (y compris l'achat de bateaux) et a contribué à l'élaboration de projets appropriés, notamment un inventaire écologique des régions côtières des îles du Parc national du Lac Malawi. Cela devrait permettre aux autorités de mieux contrôler les modifications de l'état de conservation du site. Au cours de la mission, un projet éducatif sur l'environnement a été discuté sur place ; il devrait impliquer la participation des villages situés à l'intérieur du site du patrimoine mondial. Un tel programme serait essentiel car la population augmente à l'intérieur du site et sa subsistance dépend largement des ressources locales en bois et en poisson. Le Bureau a pris note de ce rapport.

Décision adoptée: 19 COM XIII.A.1

A.1.1 Coopération technique

Parc national de Komodo (Indonésie) (64.500 $EU demandés)
Le Comité a examiné la demande d'achat d'un catamaran en fibre de verre et d'accessoires supplémentaires pour le système SIG pour un montant total de 64.500 dollars EU. Cependant, au vu des sommes déjà versées pour l'achat de bateaux pour le site, le Comité a approuvé ce projet pour un montant limité à 30.000 dollars EU, à condition que les autorités indonésiennes trouvent, pour cet achat, la somme complémentaire de 30.000 dollars EU 60 dollars EU auprès d'autres sources. Il a, par ailleurs, suggéré que par principe, les autorités indonésiennes assurent le bateau.

Parc national du Lac Malawi (Malawi) (30.000 $EU demandés)
Le Comité a approuvé la somme de 30.000 dollars EU pour un projet d'assistance technique pour le site. Le projet comporte un inventaire complet de la diversité biologique du parc, qui contribuera à la préparation d'un nouveau plan de gestion, de programmes locaux de sensibilisation et de projets communautaires, à l'achat et l'entretien d'un bateau, ainsi qu'à l'étude de nouvelles sources de revenus pour la population locale.

A.1.2 Formation

College of African Wildlife Management, Mweka (Tanzanie) (30.000 $EU demandés)
Le Comité a approuvé un montant de 30.000 dollars EU pour permettre à trois étudiants de suivre un cycle d'une année (1996-1997) au Wildlife College de Mweka, en Tanzanie, et a demandé au Centre de prendre contact avec le Directeur de l'Ecole afin qu'il lui fasse parvenir un décompte financier détaillé des besoins pour chacun des étudiants.