Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Palais royaux d'Abomey

Bénin
Facteurs affectant le bien en 2014*
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Absence d’un mécanisme législatif national régissant la protection du patrimoine culturel (problème résolu)
  • Dégradation importante de près de 50% des éléments physiques construits en terre (problème résolu)
  • Absence de mise en valeur et d’interprétation du site (problème résolu)
  • Absence et perte de la documentation concernant la gestion du site (problème résolu)
  • Absence de communication entre les gestionnaires du site et les authorités locales et nationales (problème résolu)
  • Absence de distinction entre le musée et le site du patrimoine mondial (problème résolu)
  • Aucunes mesures de conservation ou de sauvegarde n’ont été entreprises sur le site après l’incendie de 2012
Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO jusqu'en 2014

Montant total accordé : 450 000 dollars EU par le gouvernement du Japon et par Riksantikvaren (Direction du patrimoine culturel norvégien).

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2014
Demandes approuvées : 6 (de 1985-2014)
Montant total approuvé : 118 000 dollars E.U.
2014 EVALUATION DU PLAN DE CONSERVATION, DE GESTION. MISE EN ... (Approuvé)   5 000 dollars E.U.
1997 Royal Palaces of Abomey (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1995 ICCROM/Abomey Palace: analysis of architectural ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1994 ICCROM/CRATerre: Training for a professional team and a ... (Approuvé)   33 000 dollars E.U.
1989 Financial contribution to the restoration works on the ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1985 Financial contribution to restoration works concerning ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2014**

Mai-juin 2004 et février 2007 : mission conjointe Centre du patrimoine mondial / ICOMOS ; février 2006 : mission conjointe de suivi Centre du patrimoine mondial / CRATerre-ENSAG / Getty Conservation Institute ; décembre 2012 : mission conjointe  de suivi réactif Centre du patrimoine mondial / ICOMOS / ICCROM

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2014

Faisant suite à la décision 37 COM 7B.46 adoptée par le Comité du patrimoine mondial à sa 37e session (Phnom Penh, 2013), l’État partie a soumis le 31 janvier 2014 un rapport sur l’état de conservation des palais royaux d’Abomey, disponible à : https://whc.unesco.org/fr/list/323/documents./

L’État partie indique que les travaux de réhabilitation et de conservation ont été terminés concernant le palais d’Houegbadja (endommagé par un incendie en 2012) et la partie nord du musée. Le premier projet du nouveau plan de gestion a été finalisé en décembre 2013 et est mis en œuvre durant une période transitoire de six mois afin de le perfectionner et de finaliser les évaluations des plans de gestion précédents. Conformément aux recommandations faites par la mission conjointe UNESCO/ICOMOS/ICCROM de suivi réactif sur le bien en décembre 2012, l’État partie a inclus un volet sur la nouvelle politique de reconstruction pour le bien au sein du nouveau plan de gestion, qui divise le bien en quatre catégories : musée, centre d’interprétation, centre artisanal et espace de conservation et de promotion du patrimoine culturel immatériel se rapportant au bien. Suite à un atelier de formation d’un mois organisé par le Fonds du patrimoine mondial africain en février 2013, l’État partie a élaboré un plan de gestion des risques de catastrophe pour le bien. Depuis lors, le personnel suit une formation permanente de préparation aux risques grâce à l’implication des familles royales et des communautés locales afin de soutenir les efforts de conservation et de promouvoir le bien.

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2014

Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives considèrent qu’un rapport au Comité n’est pas nécessaire à ce stade, ce qui laissera du temps supplémentaire à l’État partie pour évaluer les plans de conservation et de gestion précédents et finaliser le nouveau plan de conservation et de gestion.

Décisions adoptées par le Comité en 2014
38 COM 7B.98
Décisions omnibus

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/7B.Add,
  2. Prend note avec satisfaction des mesures prises par les États parties concernés pour répondre à ses demandes antérieures visant à atténuer les menaces qui pèsent sur la valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial suivants:
  • Ville de Luang Prabang (République démocratique populaire lao),
  • Centre historique de Saint-Pétersbourg et ensembles monumentaux annexes (Fédération de Russie),
  • Centre historique de Bridgetown et sa garnison (Barbade),
  • Port, forteresses et ensemble monumental de Carthagène (Colombie),
  • Cité préhispanique de Teotihuacan (Mexique),
  • Quartier historique de la ville de Colonia del Sacramento (Uruguay),
  • Palais royaux d’Abomey (Bénin),
  • Églises creusées dans le roc de Lalibela (Éthiopie),
  • Aapravasi Ghat (Maurice) ;
  1. Encourage les États parties concernés à poursuivre leurs efforts visant à assurer la conservation des biens du patrimoine mondial
  2. Rappelle aux États parties concernés d'informer le Centre du patrimoine mondial, en temps utile de tout projet de développement majeur qui pourrait nuire à la valeur universelle exceptionnelle d'un bien, avant toute décision irréversible, conformément au Paragraphe 172 des Orientations.

Projet de décision:     38 COM 7B.98

Le Comité du patrimoine mondial,

  1.          Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/7B.Add,
  2.          Prend note avec satisfaction des mesures prises par les États parties concernés pour répondre à ses demandes antérieures visant à atténuer les menaces qui pèsent sur la valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial suivants:
  • Ville de Luang Prabang (République démocratique populaire lao),
  • Centre historique de Saint-Pétersbourg et ensembles monumentaux annexes (Fédération de Russie),
  • Centre historique de Bridgetown et sa garnison (Barbade),
  • Port, forteresses et ensemble monumental de Carthagène (Colombie),
  • Cité préhispanique de Teotihuacan (Mexique),
  • Quartier historique de la ville de Colonia del Sacramento (Uruguay),
  • Palais royaux d’Abomey (Bénin),
  • Églises creusées dans le roc de Lalibela (Éthiopie),
  • Aapravasi Ghat (Maurice) ;

3.           Encourage les États parties concernés à poursuivre leurs efforts visant à assurer la conservation des biens du patrimoine mondial;

4.           Rappelle aux États parties concernés d'informer le Centre du patrimoine mondial, en temps utile de tout projet de développement majeur qui pourrait nuire à la valeur universelle exceptionnelle d'un bien, avant toute décision irréversible, conformément au Paragraphe 172 des Orientations.

Année du rapport : 2014
Bénin
Date d'inscription : 1985
Catégorie : Culturel
Critères : (iii)(iv)
Liste en péril (dates) : 1985-2007
Documents examinés par le Comité
Rapport de lʼÉtat partie sur lʼétat de conservation
Rapport (2014) .pdf
arrow_circle_right 38COM (2014)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top