1.         Brasilia (Brésil) (C 445)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1987

Critères  (i)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/445/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1997-2000)
Montant total approuvé : 42 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/445/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

novembre 2001: mission conjointe UNESCO / ICOMOS de suivi

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/445/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2003

Le 25 avril 2003, le Secrétariat a reçu des rapports de l’Etat partie concernant les mesures prises depuis novembre 2001 en vue d’améliorer la protection, la conservation et la gestion du site. Le 10 janvier 2002, une Aire de protection environnementale (Area de Protecao Ambiental, APA) a été proclamée par un décret présidentiel, afin de protéger les sources d’eau du Plateau central, du District fédéral et de l’Etat de Goiás, et de favoriser ainsi l’exploitation rationnelle des ressources naturelles et la protection du patrimoine environnemental et culturel de la région. Cette mesure est d’autant plus importante que la protection de l’environnement de la région relève désormais de l’autorité fédérale. La mission conjointe UNESCO-ICOMOS de suivi de novembre 2001 a recommandé, entre autres, d’élaborer et d’adopter un plan directeur pour l’aire protégée, qui reconnaisse pleinement et assure la préservation des valeurs de la ville. Afin de satisfaire à cette recommandation, le GDF (Gouvernement du District fédéral) a préparé un processus de planification sur la base des ateliers tenus en mai, avril et octobre 2002, qui comprend huit phases, de la sensibilisation des pouvoirs publics et de la société civile à l’élaboration d’une stratégie pour la mise en œuvre du plan en question.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 27 COM 7B.85

Le Comité du patrimoine mondial [51],

1. Prend note du rapport transmis par l'Etat partie ;  

2. Félicite les autorités brésiliennes de leur engagement en faveur de la préservation de cette ville moderne en développement, qui pourrait servir de référence pour la conservation de biens analogues à travers le monde ;

3. Encourage à poursuivre l'élaboration et la mise en œuvre du plan directeur et la participation continue de tous les échelons des autorités concernées, des organisations professionnelles et des différents secteurs de la société au processus de protection et de gestion de la ville ;

4. Demande que l'Etat partie soumette un rapport d'avancement concernant la conception, l'adoption et la mise en œuvre du plan directeur, avant le 1er février 2004, afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l'état de conservation du bien à sa 28e session, en 2004.

[51] Décision adoptée sans discussion.