1.         Zones historiques d'Istanbul (Türkiye) (C 356bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1985

Critères  (i)(ii)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/356/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1986-2000)
Montant total approuvé : 432 208 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/356/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

novembre 1993: mission d'expert; octobre 1998: mission de suivi conjointe UNESCO / ICOMOS ; avril 1999: mission du Centre du patrimoine mondial ; octobre-novembre 2000: mission d'un expert de l'UNESCO

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/356/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2003

Le projet de 7 millions d’euros conçu par le Centre du patrimoine mondial et approuvé par la Commission européenne est devenu opérationnel depuis janvier 2003. Ce projet de rénovation urbaine du district de Fatih par le biais d’une politique de logements sociaux et de mesures sociales pour le développement doit créer une nouvelle dynamique dans les zones de Balat et Ferner visées par le projet, mais aussi dans la zone adjacente de Zeyrek, l’une des quatre zones centrales classées du site du patrimoine mondial.

Le Centre a analysé en février 2003 les résultats de l’enquête socioéconomique sur les habitants et de l’enquête sur l’état du bâti dans les aires protégées de Zeyrek, Yenikapi et Suleymaniye qui font partie de l’Istanbul historique et où l’on trouve encore des bâtiments en bois de la période ottomane. Cette étude financée par le Fonds du patrimoine mondial et réalisée par l’Université technique d’Istanbul (ITU) a révélé l’état critique des bâtiments existants et l’incapacité des habitants pauvres à conserver ces bâtiments sans aide publique. Le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO et l’ICOMOS-Turquie ont recommandé ce qui suit :

1. Extension du crédit au logement social accordé par TOKI (organisme gouvernemental d’aide au logement) pour la rénovation de Zeyrek et Yenikapi (qui font partie de la municipalité de Fatih) ; élaboration d’un nouveau projet d’1,5 million d’euros à soumettre à la CE par l’Association pour la conservation de Zeyrek (ONG turque) et un consortium d’ONG européennes ;

2. Négociations avec la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC) pour le financement de la réhabilitation de la zone de bâtiments en bois de Yenikapi située près de la nouvelle gare de trains, à la sortie prévue du tunnel sous le Bosphore ;

3. Elaboration d'un projet à soumettre au Comité du patrimoine mondial pour une démonstration de la conservation d’un bâtiment en bois de l’époque ottomane à Zeyrek qui servirait de centre de conseil pour la communauté locale (en liaison avec la Maison du Patrimoine de Fatih à Fener qui gère le projet de 7 millions d’euros de la CE) ;

4. Analyse du projet de plan de conservation urbaine au 1/1000e des districts de Fatih et Eminonu, intégré dans le plan d’urbanisme du Grand Istanbul.

La mission s’est déclarée très préoccupée du fait que le plan d’urbanisme abrogé en 1997 n’ait pas encore été remplacé malgré les assurances de l’Etat partie annonçant dans sa lettre du 2 août 2000 la promulgation imminente d’un nouveau plan. De plus, notant la détérioration permanente de l’état de conservation des bâtiments en bois de l’époque ottomane de Zeyrek, la mission recommande que le Comité, à sa 28e session en 2004, envisage l’inscription des Zones historiques d’Istanbul sur la Liste du patrimoine mondial en péril. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 27 COM 7B.79

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Remercie l'État partie d'avoir soumis un projet de plan d'urbanisme de la péninsule historique d'Istanbul au Centre du patrimoine mondial pour commentaires ;

2. Rappelant les craintes exprimées à plusieurs reprises par le Comité concernant le retard de l'approbation d'un nouveau plan de conservation urbaine depuis l'abrogation du plan précédent en 1997, et la détérioration des bâtiments en bois de l'époque ottomane de Zeyrek,

3. Rappelant en outre les craintes d'impact de la construction d'un métro sur les vestiges archéologiques de la péninsule historique d'Istanbul,

4. Note les rapports évoquant de nouvelles perturbations causées aux vestiges archéologiques et à l'ensemble des bâtiments en bois de Yenikapi qui pourraient être causés par la construction de la gare prévue pour le réseau du train urbain ;

5. Demande à l'État partie d'achever et d'adopter sans délai le nouveau plan de conservation urbaine et d'assurer les ressources techniques et financières requises pour des mesures d'urgence afin d'empêcher l'écroulement des bâtiments en bois, en particulier à Zeyrek ;

6. Demande au Centre du patrimoine mondial et à l'ICOMOS d'aider l'État partie à rechercher un appui international pour empêcher toute nouvelle perte du tissu urbain historique d'Istanbul ;

7. Demande à l'État partie de présenter, avant le 1er février 2004, un rapport sur ce qui précède pour permettre au Comité, à sa 28e session en 2004, d'envisager l'inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril, en l'absence de mesures correctives tangibles permettant d'éviter de perdre des valeurs de patrimoine mondial de ce bien.