1.         Le Caire historique (Égypte) (C 89)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (i)(v)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/89/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1979-1999)
Montant total approuvé : 398 900 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/89/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

octobre 1998: mission d'experts, envoyée par le centre du patrimoine mondial; juillet 2000: mission d'expert de l'ICOMOS ; août 2001: mission d'un expert de l'ICOMOS; septmebre 2001: mission du Centre du patrimoine mondial 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/89/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2003

En 2002, le Comité a été informé par le Secrétariat d’un projet de construction d'une nouvelle route dans le secteur Sud du Caire fatimide proposé par le Gouvernorat du Caire. Les autorités égyptiennes ont assuré le Secrétariat, par lettre du 15 avril 2003, que la construction de cette route qui devait traverser le secteur Sud du Caire islamique (Darb El Ahmar, Bab Zuweyla) avait été arrêtée afin de préserver le tissu urbain de la ville ainsi que les monuments situés dans ce périmètre.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 27 COM 7B.36

Le Comité du patrimoine mondial [22],

1. Félicite avec reconnaissance l'État partie d'avoir arrêté la construction de la nouvelle route prévue à travers le secteur Sud du Caire islamique ;

2. Reconnait que ce genre de problèmes récurrents doit être traité globalement et préventivement dans le cadre d'un plan de conservation urbaine d'ensemble ;

3. Engage l'État partie à mettre en œuvre, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial, les Recommandations du Symposium international tenu au Caire en février 2002, et en particulier à :  

(a) Classer le Caire historique comme secteur d'aménagement spécial, avec des zones tampons, conformément aux prescriptions des Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial ;

(b) Préparer un plan d'urbanisme d'ensemble pour la conservation et l'aménagement de la vieille ville, en prévoyant que la conservation des monuments historiques s'accompagne d'une réglementation d'aménagement adaptée pour encourager la réhabilitation du tissu urbain et assurer sa compatibilité avec le caractère historique du Caire Islamique ;

4. Invite l'État partie à présenter un rapport sur l'avancement de ces mesures d'ici le 1er février 2004 pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 28e session en 2004.

[22] Décision adoptée sans discussion.