1.         Contrée naturelle et culturo-historique de Kotor (Monténégro) (C 125ter)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (i)(ii)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril    1979-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/125/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1979-1982)
Montant total approuvé : 70 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/125/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

mars-avril 2003: mission conjointe UNESCO/ICOMOS de suivi 

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/125/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2003

La 26e session du Comité a demandé l’envoi d’une mission commune UNESCO-ICOMOS pour évaluer la restauration du site et son état actuel de conservation. Cette mission commune sur le site a été entreprise du 25 mars au 3 avril 2003. Le rapport de mission complet figure dans le document d’information WHC-03/27.COM/INF.7B.

La mission a conclu que malgré les lourdes pertes dues au tremblement de terre de 1979 et l’urbanisation qui a suivi avec ses conséquences, la Région naturelle et culturo-historique de Kotor a maintenu en substance toutes les valeurs qui avaient justifié son inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

L’inclusion sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1979 a été motivée par de sérieux dommages dus au tremblement de terre dévastateur. Les monuments et édifices historiques les plus précieux – en particulier ceux du centre historique de Kotor – ont été réparés selon des techniques de conservation qualifiées et une reconstruction partielle. Comme les éléments qui avaient justifié l’inclusion sur la Liste du patrimoine mondial en péril n’existent plus, le site pourrait maintenant être retiré de cette Liste.

La mission a en outre recommandé : a) de poursuivre systématiquement le travail de restauration commencé depuis 24 ans en restaurant également les monuments historiques moins importants du point de vue architectural ; et b) de prendre des mesures pour la protection effective du paysage culturel, élément indispensable du caractère du site.

Elle a aussi recommandé de rédiger, plus précisément pour le site du patrimoine mondial, un plan de gestion respectant la législation en vigueur. Ce plan de gestion pourrait être défini lors d’une réunion en table ronde réunissant tous les acteurs concernés et des représentants de l’UNESCO et de l’ICOMOS. La mission a enfin recommandé que le gouvernement nomme un coordinnateur de site et lui confère l’autorité nécessaire pour faire appliquer le plan de gestion du site.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 27 COM 7A.27

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Approuve les résultats de la mission internationale UNESCO-ICOMOS sur le bien qui a fourni des informations à jour ; 

2. Notant que les menaces justifiant l'inclusion du bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1979, en l'occurrence la destruction partielle due à un tremblement de terre, ont été atténuées par la restauration professionnelle,

3. Exprime son inquiétude sur les risques que l'urbanisation excessive et incontrôlée fait peser sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

4. Demande à l'Etat partie de prendre en compte les recommandations précises de la mission, en particulier de préparer un plan de gestion pour l'aire de patrimoine mondial, et de nommer un coordinnateur de bien ;

5. Souscrit à la proposition de table ronde, qui doit être organisée en coopération avec le Centre du patrimoine mondial et l'ICOMOS, afin d'inclure tous les acteurs dans la gestion prévisionnelle ;

6. Demande un rapport actualisé sur l'évolution de la situation qui devra être soumis au Centre du patrimoine mondial avant le 1er février 2004,  incluant une date limite pour la soumission du plan de gestion ; pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 28e session en 2004 ;

7. Décide de retirer le bien de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 27 COM 8B.3

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Faisant suite à l'examen des rapports sur l'état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-03/27.COM/7A),

2. Décide de retirer les biens suivants de la Liste du patrimoine mondial en péril :