Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Fort de Bahla

Oman
Facteurs affectant le bien en 2002*
  • Développement commercial
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Dégradation des structures;
  • Utilisation de matériaux de construction récents (ciment, ...)
  • Nécessité d'un plan de gestion
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2002
Demandes approuvées : 2 (de 1988-1988)
Montant total approuvé : 57 000 dollars E.U.
1988 Financial contribution to works and training for the ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
1988 Mission to evaluate the threats to the integrity of ... (Approuvé)   7 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2002**

octobre 1988: mission ICOMOS; mars 1994: mission UNESCO Centre du patrimoine mondial; décembre 1994: mission d'expert de l'ICOMOS; mai-juin 1995; septembre 1996; octobre 1997; septembre-octobre 1998: mission d'experts; mai 2001: mission du Centre du patrimoine mondial:  novembre-décembre 2001: mission d'experts du Centre du patrimoine mondial 

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2002

Le Centre du patrimoine mondial a envoyé des experts en mission sur le site du 28 novembre au 5 décembre 2001, pour constater l’avancement du plan de gestion et des travaux de conservation sur le site. Les experts de l’UNESCO ont estimé que les travaux de conservation du Fort se déroulaient de manière satisfaisante, mais certaines préoccupations ont été exprimées dans leur rapport sur l’avancement du plan de gestion que les autorités omanaises ont confié à un cabinet de consultants basé à Oman. Après avoir étudié le projet de la phase I préparé par le cabinet de consultants, les experts ont insisté sur la nécessité de poursuivre une analyse approfondie et une étude des valeurs culturelles et naturelles du site (y compris l’oasis et ses alentours), que le Ministère du Patrimoine et de la Culture n’avait apparemment pas assez développées dans son programme. D’autre part, les experts de l’UNESCO ont recommandé d’accorder davantage d’attention pour s’assurer que les besoins et les opinions de la communauté locale soient effectivement pris en compte dans le processus consultatif aboutissant à la préparation du plan de gestion. Le Centre du patrimoine mondial n’a pas reçu à ce jour d'exemplaire du rapport de la phase I.

En ce qui concerne l’appel d’offres lancé par le Ministère du Commerce pour la construction d’un nouveau marché dans l’oasis de Bahla, qui a suscité la préoccupation du Centre du patrimoine mondial durant sa mission à Oman en mai 2001, les caractéristiques de sa conception ont apparemment été modifiées en consultation avec le Ministère du Patrimoine et de la Culture. Toutefois, le Centre n’a reçu aucune information sur l’avancement de ce dossier.

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2002

 

Décisions adoptées par le Comité en 2002
26 COM 21A.12
Fort de Bahla (Oman)
Le Comité du patrimoine mondial,

1. Félicite les autorités omanaises des accomplissements notoires dans l'avancement des travaux de conservation du Fort et du lancement des préparatifs du plan de gestion ;

2. Recommande à l'État partie d'assurer d'urgence la supervision technique nécessaire des travaux de conservation en cours sur le site et de veiller à ce qu'une étude et une analyse détaillées des valeurs culturelles et naturelles de l'oasis de Bahla et de ses alentours soient comprises dans l'étude du cabinet de consultants ;

3. Se déclare préoccupé du projet de construction du nouveau marché dans le périmètre du site et suggère que l'on effectue une évaluation de l'impact environnemental de cette nouvelle construction sur les valeurs du site ;

4. Demande que l'État partie transmette au Centre un exemplaire de tous les rapports rédigés par le consultant, ainsi que toute la documentation technique sur le projet de construction du nouveau marché dans l'oasis, y compris une évaluation de son impact potentiel sur les valeurs du site ; 

5. Demande à l'État partie de présenter un rapport sur les progrès réalisés concernant tous les points susmentionnés avant le 1er février 2003, pour examen à sa 27e session en juin/juillet 2003;

6. Décide de maintenir le site sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Le Comité pourrait souhaiter adopter la décision suivante :

 

« Le Comité félicite les autorités omanaises pour les accomplissements notoires dans l’avancement des travaux de conservation du Fort et les préparatifs du plan de gestion. Toutefois, il recommande à l’Etat partie de veiller à ce qu’une étude et une analyse détaillées des valeurs culturelles et naturelles de l’oasis de Bahla et de ses alentours soient comprises dans l’étude du cabinet de consultants. De plus, le Comité demande que l’Etat partie transmette au Centre du patrimoine mondial un exemplaire de tous les rapports rédigés par le consultant, ainsi que toute la documentation technique sur le projet de construction d’un nouveau marché dans l’oasis. Enfin, il demande à l’Etat partie de présenter un rapport sur les progrès réalisés en ce qui concerne tous les points susmentionnés pour examen à la 27e session du Bureau en avril 2003. Le Comité décide de maintenir ce site sur la Liste du patrimoine mondial en péril. »

Année du rapport : 2002
Oman
Date d'inscription : 1987
Catégorie : Culturel
Critères : (iv)
Liste en péril (dates) : 1988-2004
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 26COM (2002)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top