1.         Brasilia (Brésil) (C 445)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1987

Critères  (i)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/445/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1997-2000)
Montant total approuvé : 42 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/445/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

novembre 2001: mission conjointe UNESCO / ICOMOS de suivi

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Accroissement considérable de la population

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/445/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2001

Précédents débats :
Vingt-quatrième session du Comité (paragraphe VIII.35 ; Annexe X, page 126)

Questions principales : Pressions liées à l’urbanisation et manque de clarté au niveau de l’appareil décisionnel et législatif.

Nouvelles informations : L’Etat partie a soumis un rapport substantiel sur l’état de conservation du site, rappelant, en réponse au problème de la pression démographique dans la ville moderne, que la population du quartier de Plano Piloto est restée stable depuis 10 ans. Mais l’accroissement de la population dans les environs (les « villes satellites ») soumet les infrastructures et la circulation automobile à de fortes pressions dans les quartiers protégés, situation aggravée par l’absence de réseau de transport public efficace.

Le rapport souligne l’importance de compétences et attributions bien définies dans les différents organismes publics chargés de l’administration et de la préservation de la ville. A cause de conflits de juridiction, certaines décisions ne sont pas passées par l’Institut pour le patrimoine national historique et artistique (IPHAN). Pour éviter que cette situation ne se reproduise, l’IPHAN a créé récemment un organe exécutif spécial chargé de surveiller le processus de préservation du Plano Piloto.

Par ailleurs, l’Etat partie cite plusieurs mesures proposées et/ou déjà mises en œuvre à des degrés divers pour atténuer les problèmes actuels :

Action requise

Le Bureau félicite l’Etat partie pour son analyse claire des problèmes auxquels est confronté le site, ainsi que pour les mesures d’une portée considérables prises ou prévues pour les atténuer. Le Bureau demande à l’ICOMOS d’étudier le rapport dans le cadre de la mission de suivi ICOMOS/UNESCO que la vingt-quatrième session extraordinaire du Bureau lui a demandé d’entreprendre. Les résultats de la mission devront être présentés à la vingt-cinquième session extraordinaire du Bureau.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2001

Le Bureau, à sa vingt-cinquième session, a demandé à l’ICOMOS d'étudier l’important rapport sur l’état de conservation du site présenté par l’Etat partie dans le cadre de la mission de suivi ICOMOS/UNESCO qui sera organisée en novembre 2001. Les résultats de cette mission seront communiqués à la vingt-cinquième session extraordinaire du Bureau.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 25 BUR V.244-245

V.244     Le Centre du patrimoine mondial a informé le Bureau que l’Etat partie avait soumis un rapport substantiel qui répondait aux préoccupations concernant les pressions démographiques ressenties et leur impact sur les valeurs de patrimoine mondial.

V.245     Le Bureau a félicité l’Etat partie de sa vision claire des problèmes auxquels est confronté le site, ainsi que des mesures d’une portée considérables prises ou prévues pour les atténuer. Le Bureau a demandé à l’ICOMOS d’étudier le rapport dans le cadre de la mission de suivi ICOMOS/UNESCO demandée par la vingt-quatrième session extraordinaire du Bureau. Les résultats de la mission devront être présentés à la vingt-cinquième session extraordinaire du Bureau.