Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Centre historique de Porto, Pont Luiz I et Monastère de Serra do Pilar

Portugal
Facteurs affectant le bien en 1998*
  • Infrastructures hydrauliques
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1998
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1998**
Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1998

Le Secrétariat a reçu des informations de l’ICOMOS-Portugal concernant des travaux sur l’infrastructure de Porto visant à améliorer la navigabilité du fleuve et la protection de ses rives. Le Secrétariat a demandé un rapport au Gouvernement portugais à ce sujet.

Action requise

Le Bureau, à partir d'informations complémentaires qui pourraient être disponibles lors de sa vingt-deuxième session, pourrait recommander des mesures appropriées pour considération par l'Etat partie et le Comité.

22e session extraordinaire du Bureau en 1998 :

Le Bureau a pris note à sa vingt-deuxième session d'un rapport sur l'impact de travaux d’infrastructure dans le Douro sur les valeurs de patrimoine mondial de Porto. Il a demandé à l’Etat partie de présenter des informations détaillées et un rapport d'évaluation de l’impact des travaux sur le site du patrimoine mondial, avant le 15 septembre 1998. L'Etat partie a été informé de la décision du Bureau par lettre en date du 7 juillet 1998. Lors de la préparation du présent document, aucune information n'avait été reçue.

Décision requise :  Le Bureau pourrait souhaiter étudier les informations qui pourraient être disponibles lors de sa session et prendre des mesures appropriées à cet égard.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1998

A sa vingt-deuxième session, le Bureau a pris note d'un rapport concernant l'impact des travaux d'infrastructure prévus au Douro sur les valeurs de patrimoine mondial du site de Porto.

L'Etat partie a envoyé en réponse une lettre du 16 novembre 1998 informant que :

1.      Les travaux seraient entrepris à 3 kilomètres du site du patrimoine mondial

2.      A bonne distance et compte tenu du relief de la zone, ils ne seraient pas visibles depuis le site du patrimoine mondial

3.      A ce jour, aucun financement n'a été alloué pour financer leur exécution et aucune date n'a été fixée pour leur exécution.

Le Bureau a pris note de l'assurance donnée par les autorités portugaises que les travaux prévus sur le Douro, à proximité du Centre historique de Porto, site du patrimoine mondial, n'auraient aucune incidence et ne seraient pas visibles depuis le site du patrimoine mondial.

Décisions adoptées par le Comité en 1998
22 BUR V.B.58
Centre historique de Porto (Portugal)

Le Bureau n’a pas pu étudier les impacts éventuels de travaux d’infrastructure dans le Douro sur les valeurs de patrimoine mondial de Porto, étant donné l’absence de réponse de l’État partie aux demandes de renseignements du Secrétariat.

Le Bureau a demandé à l’État partie de soumettre des informations détaillées et une évaluation de l’impact des travaux sur le site du patrimoine mondial avant le 15 septembre 1998, pour examen par le Bureau à sa vingt-deuxième session extraordinaire.

Le Bureau a vivement engagé les États parties à répondre en temps voulu aux demandes d’informations du Secrétariat, ce qui faciliterait grandement le travail du Secrétariat et du Bureau.

Un peu plus tard, lors de l’étude des rapports sur l’état de conservation des biens, l’observateur du Portugal a informé le Bureau que les travaux effectués dans la marina d’Angra do Heroismo avaient été interrompus jusqu'à la récupération des épaves du XVIIème siècle et que la législation adoptée par les autorités régionales prévoit expressément la protection du site historique de Angra do Heroismo. Pour ce qui est du Centre historique de Porto, il a informé le Bureau qu’il existait bien un projet infrastructurel mais qu’aucun travail n’était encore entrepris et que, le cas échéant, les travaux n’affecteraient pas les valeurs du site. Le Bureau a pris note de son intervention.

22 COM VII.43
Rapports sur l'état de conservation de biens culturels notés par le Comité

VII.43 Le Comité a noté les décisions de la vingtdeuxième session extraordinaire du Bureau telles qu'elles figurent dans le Rapport de la session du Bureau (document de travail WHC-98/CONF.203/5), ainsi que dans l'Annexe IV de ce rapport:

Parc national de Rapa Nui (Chili)

Résidence de montagne et temples avoisinants à Chengde (Chine)

Palais du Potala, Lhasa (Chine)

Temple et cimetière de Confucius et résidence de la famille Kong à Qufu (Chine)

Ensemble des bâtiments anciens des montagnes de Wudang (Chine)

Ville de Quito (Equateur)

Memphis et sa nécropole - les zones des pyramides de Guizeh à Dahchour (Egypte)

La Thèbes antique et sa nécropole (Egypte)

Le Caire islamique (Egypte)

Centre historique (Vieille ville) de Tallin (Estonie)

Collégiale, château et vieille ville de Quedlinburg (Allemagne)

Centre historique de Florence (Italie)

Quseir Amra (Jordanie)

Ville de Luang Prabang (Laos)

Baalbek (Liban)

Tyr (Liban)

Centre historique de Vilnius (Lituanie)

Villes anciennes de Djenné (Mali)

Ville de Cuzco (Pérou)

Site archéologique de Chavin (Pérou)

Centre historique de Lima (Pérou)

Eglises baroques des Philippines (Philippines)

Centre historique de Porto (Portugal)

Ile de Gorée (Sénégal)

Ville sainte d'Anuradhapura (Sri Lanka)

Cité historique de Polonnaruva (Sri Lanka)

Ville ancienne de Sigiriya (Sri Lanka)

Site de Palmyre (République arabe syrienne)

Zones historiques d'Istanbul (Turquie)

Kiev : Cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques (Ukraine)

Ensemble des monuments de Huê (Viet Nam)

Vieille ville de Sana'a (Yémen)

Pas de projet de décision

Année du rapport : 1998
Portugal
Date d'inscription : 1996
Catégorie : Culturel
Critères : (iv)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top