1.         Baalbek (Liban) (C 294)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1984

Critères  (i)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/294/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1998-1998)
Montant total approuvé : 7 500 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/294/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/294/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1998

Etant donné l'absence de plans directeurs pour la ville et pour la gestion du site, une urbanisation incontrôlée, des travaux de construction et une réhabilitation inadaptée menacent l'authenticité du site. En outre, les membres de la mission ont été informés que le gouvernement avait l'intention de construire une école professionnelle de gestion hôtelière à l'intérieur de la zone protégée de la carrière romaine monumentale, l'un des plus importants vestiges de Baalbek. Enfin, la mission a confirmé les conclusions de la mission de 1995 de MM. Fonquernie et Bizri qui ont signalé des risques pour le Temple de Bacchus dus à la pluie et au gel. En conséquence, les autorités libanaises ont informé le Centre de leurs besoins d'assistance internationale pour leurs activités comme :

Ce dernier aspect de la coopération a été ultérieurement discuté en mars avec le PNUD à Beyrouth. Le Représentant résident a confirmé son accord pour participer financièrement à un projet qui intégrerait la gestion du patrimoine physique de cette région à un processus de développement d'ensemble.

Action requise

Après avoir pris note du rapport du Secrétariat, le Bureau recommande que la nouvelle construction de l'école technique soit déplacée à un autre endroit à l'extérieur du site. En outre, le Bureau encourage les autorités libanaises à demander une assistance technique du Fonds du patrimoine mondial pour poursuivre les travaux de préservation appropriés et la préparation d'un plan de gestion. Il remercie le Représentant résident du PNUD de son offre de coopération et prie le Centre de donner suite à l'élaboration du projet.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1998

Le Secrétariat a été informé de la préoccupation exprimée à l’occasion d'importants travaux de réhabilitation que le Département libanais des Antiquités aurait entrepris à l'encontre des procédures établies. Après la vingt-deuxième session du Bureau, le Centre a reçu des lettres des autorités libanaises expliquant les travaux concernant l'étanchéité du crypto-portique qui devrait être utilisé comme espace d'exposition pour la célébration du centenaire des fouilles allemandes à Baalbek en novembre 1998. L'Institut archéologique allemand a confirmé au Secrétariat que les travaux d'étanchement étaient techniquement rationnels et réversibles. 

Après avoir pris note du rapport du Secrétariat et des éclaircissements apportés par les autorités libanaises, le Bureau a remercié les autorités des informations envoyées. Il a aussi remercié l'Institut archéologique allemand de son assistance à cet égard et a félicité les autorités libanaises des mesures de protection du site portant sur l'expropriation des parcelles de terrain situées en face de l'entrée principale. Enfin, il a rappelé aux autorités libanaises la nécessité de préparer un plan de gestion attendu depuis longtemps pour le site.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 22 BUR V.B.50

Après avoir pris note du rapport du Secrétariat et du Délégué du Liban, le Bureau a félicité les autorités libanaises du déplacement de la construction de l'école technique en dehors de la zone inscrite. En outre, le Bureau a pris note que les travaux d’aménagement en cours pour l’exposition du Centenaire prévue en novembre dans le site sont totalement réversibles. De plus, les travaux de restauration de la Grande Mosquée sont contrôlés par la Direction générale des antiquités. Le Bureau a aussi remercié les autorités libanaises pour avoir demandé une assistance technique du Fonds du patrimoine mondial pour l’étude scientifique de l’état du Temple de Bacchus en vue de sa protection. Le Bureau a encouragé les autorités à poursuivre la préparation d'un plan de gestion. Le Bureau a enfin remercié le Représentant résident du PNUD de son offre de coopération visant à financer un projet sur l'intégration du patrimoine mondial dans le développement régional de la Bekaa, et il a prié le Centre de donner suite à l'élaboration du projet.

Décision adoptée: 22 COM VII.43

VII.43 Le Comité a noté les décisions de la vingtdeuxième session extraordinaire du Bureau telles qu'elles figurent dans le Rapport de la session du Bureau (document de travail WHC-98/CONF.203/5), ainsi que dans l'Annexe IV de ce rapport:

Parc national de Rapa Nui (Chili)

Résidence de montagne et temples avoisinants à Chengde (Chine)

Palais du Potala, Lhasa (Chine)

Temple et cimetière de Confucius et résidence de la famille Kong à Qufu (Chine)

Ensemble des bâtiments anciens des montagnes de Wudang (Chine)

Ville de Quito (Equateur)

Memphis et sa nécropole - les zones des pyramides de Guizeh à Dahchour (Egypte)

La Thèbes antique et sa nécropole (Egypte)

Le Caire islamique (Egypte)

Centre historique (Vieille ville) de Tallin (Estonie)

Collégiale, château et vieille ville de Quedlinburg (Allemagne)

Centre historique de Florence (Italie)

Quseir Amra (Jordanie)

Ville de Luang Prabang (Laos)

Baalbek (Liban)

Tyr (Liban)

Centre historique de Vilnius (Lituanie)

Villes anciennes de Djenné (Mali)

Ville de Cuzco (Pérou)

Site archéologique de Chavin (Pérou)

Centre historique de Lima (Pérou)

Eglises baroques des Philippines (Philippines)

Centre historique de Porto (Portugal)

Ile de Gorée (Sénégal)

Ville sainte d'Anuradhapura (Sri Lanka)

Cité historique de Polonnaruva (Sri Lanka)

Ville ancienne de Sigiriya (Sri Lanka)

Site de Palmyre (République arabe syrienne)

Zones historiques d'Istanbul (Turquie)

Kiev : Cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques (Ukraine)

Ensemble des monuments de Huê (Viet Nam)

Vieille ville de Sana'a (Yémen)