1.         Ensemble de monuments de Huê (Viet Nam) (C 678)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1993

Critères  (iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/678/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1994-1997)
Montant total approuvé : 175 500 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/678/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/678/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1997

Le Bureau à sa vingtième session extraordinaire a fait des recommandations spécifiques aux autorités vietnamiennes sur la gestion et la conservation du site. Etant donné les incidents continuels de constructions illégales dans les zones tampons, le Secrétariat a apporté son aide au gouvernement en mobilisant l'appui international pour redresser cette situation. Un projet de coopération décentralisée entre ville et la province de Huê, la ville de Lille (France) et le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO est en préparation. La première phase du projet comprendra l'évaluation de la réglementation de la construction et la création d'une Maison du patrimoine au sein du Bureau local de planification urbaine en tant que service consultatif pour la population locale et les investisseurs.
Le Centre de conservation des monuments de Huê a informé le Secrétariat qu'un typhon qui a dévasté le centre du Viet Nam a causé des dommages importants aux bâtiments historiques à l'intérieur de la zone centrale de monuments et qu'une demande d'assistance est en préparation.

Action requise

Le Bureau a recommandé que le Comité adopte le texte suivant :

"Le Comité prend note des informations fournies par le Secrétariat concernant les dommages causés par le typhon du 24 septembre 1997 aux bâtiments historiques de Huê et des violations continuelles de la réglementation sur la construction dans les zones tampons qui pourraient compromettre l'intégrité de ce site. Le Comité se félicite de l'accord de coopération décentralisée entre la province de Huê, la ville de Lille et l'UNESCO, qui devrait permettre une étude approfondie de l'occupation des sols et de la réglementation sur la construction de la zone protégée et des zones tampons du site, ainsi que de la création de la Maison du patrimoine - service consultatif pour la population locale rattaché au bureau municipal de planification urbaine. Le Comité prie le gouvernement de présenter à la vingt-deuxième session du Comité un rapport écrit sur les options envisagées pour l'amélioration et la construction de routes qui auraient une incidence sur Huê, et sur les mesures entreprises pour mettre un terme aux infractions à la réglementation sur la construction. Le Comité prie également le gouvernement de fournir au Secrétariat un rapport technique sur l'impact du typhon dans le site."

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1997

Le Comité à sa 20e session a appuyé la recommandation du Bureau demandant aux autorités vietnamiennes de réévaluer le plan d'occupation des sols et la réglementation sur la construction concernant la zone protégée du site et ses zones tampons 2 et 3 ; de renforcer sa coordination interministérielle afin de s'assurer que les projets de développement de l'infrastructure ne compromettent pas la valeur de patrimoine mondial du site. Le Bureau a par ailleurs demandé au gouvernement de poursuivre sa collaboration actuelle avec les gouvernements français et japonais, principaux donateurs du projet de construction routière, pour réfléchir sur les besoins en matière de protection du site dans le contexte du programme de développement régional. Le Secrétariat n'a reçu aucun rapport du gouvernement sur les questions susmentionnées.

Etant donné les incidents continuels de constructions illégales dans les zones tampons et conformément à la demande du Bureau, le Secrétariat a aidé le gouvernement en mobilisant l'appui international pour redresser cette situation. Cela a abouti à la mise en place d'un projet de coopération décentralisé avec la ville et la province de Huê, la ville de Lille (France) et le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est prévu de signer un accord de projet en novembre 1997. La première phase du projet d'évaluation de la réglementation de la construction et de la création d'une Maison du patrimoine au sein du Bureau local de planification urbaine en tant que service consultatif pour la population locale et les investisseurs a été financée par le gouvernement français et la ville de Lille elle-même. Cette coopération entre les deux autorités locales constituera un apport technique dans l'effort de sauvegarde et devrait entraîner un renforcement de la société communautaire à Huê par l'engagement de la population locale dans le processus de conservation.

Le Centre de conservation des monuments de Huê a informé le Secrétariat qu'un typhon qui a dévasté le centre du Viet Nam a causé des dommages importants aux bâtiments historiques à l'intérieur de la zone centrale de monuments et qu'une demande d'assistance est en préparation. A ce jour, le Secrétariat n'a pas encore reçu de rapport sur les dommages ni de demande.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 21 EXT.BUR V.3

Décision adoptée: 21 COM VII.C.54

VII.54 Ensemble des monuments de Huê (Viet Nam)

Le Comité a pris note des informations fournies par le Secrétariat concernant les dommages causés par le typhon du 24 septembre 1997 aux bâtiments historiques de Huê et des violations continuelles de la réglementation sur la construction dans les zones tampons qui pourraient compromettre l'intégrité de ce site. Le Comité s'est félicité de l'accord de coopération décentralisée entre la province de Huê, la ville de Lille et l'UNESCO, qui devrait permettre une étude approfondie de l'occupation des sols et de la réglementation sur la construction de la zone protégée et des zones tampons du site, ainsi que de la création de la Maison du patrimoine - service consultatif pour la population locale rattaché au bureau provincial de planification urbaine. Le Comité a prié le gouvernement de présenter à la vingt-deuxième session du Comité un rapport écrit sur les options envisagées pour l'amélioration et la construction de routes qui auraient une incidence sur Huê, et sur les mesures entreprises pour mettre un terme aux infractions à la réglementation sur la construction. Le Comité a également prié le gouvernement de fournir au Secrétariat un rapport technique sur l'impact du typhon sur le site.

Décision adoptée: 21 COM X.1-2

X.1 Le Comité a examiné les demandes d'assistanceinternationale présentées par les États parties et les organesconsultatifs dans le Document de travail WHC-97/CONF.208/12Rev.Conformément aux paragraphes 91-117 des Orientations, le Comitéa pris des décisions concernant les demandes d'assistanceinternationale se rapportant au patrimoine naturel et culturelpour un montant supérieur à 30.000 dollars EU.

X.2 Les décisions et les commentaires du Comité concernantles demandes d'assistance internationale se rapportant aupatrimoine naturel et culturel ont été résumés dans les tableauxsuivants.

Patrimoine naturel

1. Formation
Inde Réunion des centres régionaux de formation et d'instituts universitaires/de formation choisies pour mettre au point des programmes et matériels de formation, Wildlife Institute of India 41,000. 30,000. Le Comité a demandé à l'Etat parite d'envisager de prendre en charge les frais de participation des gestionnaires et des specialistes des sites naturels indiens du patrimoine mondial.
Sous-total : Formation 41,000. 30,000.  
2. Cooperation technique
Inde Renforcement de la protection du Parc national de Kaziranga 50,000. 50,000. Le Comité a approuvé un montant de 50.000$ EU au titre de ce projet pour 1998, pour permettre la construction de 10 camps de gardes (25.000 $EU), 5 refuges pour la faune sauvage dans les hautes terres (21.000 $EU) et l'achat de matériel audiovisuel pour le Centre d'information du Parc à Kohara (4.000 $EU). En référence de la Thaïlande s'est dissocié de cette décision.
Niger Achat de matériel pour le Parc nationale du W 75,000. 50,000. Après discussion au sujet d'une intervention du délégué de la Thaïlande pour savoir si l'article 22(d) de la convention excluait ou non la construction de logements et de postes de garde, le Comité a demandé au Centre, à la Division de l'Equipement de l'UNESCO et à l'État partie d'acheter le matériel en lançant des appels d'offres compétitifs dans un souci de rentabilité optimale. Le comité a décidé que les fonds ne devaient etre utilisés ni pour des projets de construction ni pour l'entretien des véhicules, et a demandé à l'État partie de coopérer avec le Centre et de soumettre à la 22e session du Bureau, un rapport sur l'etat d'avancement de la mise en œuvre du projet.
Sous-total : Coopération technique 125,000. 100,000.  
3. Assistance d'urgence
République democratique du Congo Achat de véhicules pour 4 sites du patrimoine mondial 88,400. 45,000. Le Bureau, tout en reconnaissant le besoin de véhicules pour les 4 sites, s'est dit préoccupé de la situation actuelle en matière de sécurité à l'est du pays et de son impact sur l'assurance de la livraison et le bon usage et entretien des véhicules. Par conséquent, le Bureau a recommandé au Comité, dans un premier temps, d'approuver un montant de 45000 $EU pour 2 véhicules (sur les 90000 $EU demandés pour 4 véhicules) pour 2 des 4 sites en cours d'examen, et de demander à l'État partie de coopérer avec le Centre du patrimoine mondial afin de présenter un rapport d'avancement sur le projet à la 22e session du Bureau. De plus, le Bureau a suggéré au Comité de demander au Centre de coopérer avec les ONG traitant de la conservation pour assurer la livraison et le bon usage et entretien des véhicules.
Inde Contribution à la mise en application d'un Plan de réhabilitation d'urgence du Sanctuaire de faune de Manas 160,000. 90,000. Le Bureau a recommandé l'approbation par le Comité d'une somme supplémentaire de 90000.$EU au titre de l'Assistance d'urgence couvrant: achat de 2-3 autres bateaux de bois/fibre (5000$EU), achat de 400 tenues de patrouille (15000$EU) et contribution pour la construction de bâtiments (70000$EU)
Sous-total: Assistance d'urgence 248,400. 135,000.  
Total : Patrimoine naturel 414,400. 265,000.  

Patrimoine culturel

1. Formation
Autriche Cours de formation sur l'examen et la conservation des surfaces architecturales 35,000. 35,000. Un Délégué a demandé si les demandes des pays développés devaient etre soumises, compte tenu des ressources limitées du Fonds du patrimoine mondial. Il a , par ailleurs, demandé d'inscrire à ce cours les participants des pays en developpement. L'ICCROM a précisé que cette activité de formation s'adressait avant tout à des participants d'Europe centrale et orientale, où la conversation des surfaces architecturales est particulièrement nécessaire, mais où les pays avaient des difficultés à traiter ce problème.
Brésil Cours inter-régional de troisième cycle sur la conservation des Monuments et la réhabilitation des Villes historiques 50,000. 50,000.  
Ghana Bâtiments traditionnels asante 47,000. 47,000. Le Comité a demandé à l'État partie de donner des éclaircissements sur les bénéficiaires de cette activité de formation dans le développement de son programme.
ICCROM Elaboration d'une stratégie de formation et d'une procédure d'évaluation 50,000. 40,000. Le Comité a approuvé la somme de 40.000 $EU pour financer la réunion déxpertd afin de préciser la Stratégie générale et d'etudier la Stratégie de développement pour l'Amérique latine.
Sous-total : Formation 182,000. 172,000.  
2. Cooperation technique
Mexique Cours spécial sur la Convention du patrimoine mondial pour l'Amérique latine et les Caraïbes 30,000. 30,000.  
Vietnam Révision des réglementations d'urbanisme du Complexe de Hué 35,000. 35,000.  
Zimbabwe Préparation d'un plan de conservation des Ruines de Khami 76,900. 36,900.  
Sous-total : Coopération technique 141,900. 101,900.  
3. Assistance d'urgence
Albanie Butrinti 47,000. 100,000. Le Comité a alloué un montant de 100.000 $EU pour l'assistance d'urgence, dont 47.000 $EU pour la mise en œuvre des mesures immédiates comme demandé. Les sommes résiduelles devraient etre affectées, aprés consultation avec le Président du Comité, au développement et à la mise en œuvre de son programme de mesures correctives.
Sous-total : Assistance d'urgence 47,000. 100,000.  
Total: Patrimoine culturel 370,900. 373,900.