1.         Parc national de Yellowstone (États-Unis d'Amérique) (N 28)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1978

Critères  (vii)(viii)(ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril    1995-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/28/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/28/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/28/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1997

A sa dernière session (Mérida, 1996), le Comité a été informé de plusieurs mesures de redressement prises par l'Etat partie pour réduire les dangers établis et les menaces potentielles dans le Parc. Il a félicité le Président des Etats-Unis de ses efforts pour supprimer totalement la menace d'exploitation minière qui mettait en péril l'intégrité du site, par une transaction foncière évaluée à 65 millions de dollars E.U. dollars qui devait faire l'objet d'un accord. Depuis, le Bureau d'Etat du Montana du Service d'Aménagement du Territoire du Département d'Etat américain de l'Intérieur et le Service des Forêts de la Région du Nord qui dépend du Département de l'Agriculture des Etats-Unis, ont publié un résumé, ainsi que le Projet complet de déclaration d'impact environnemental (EIS) pour le projet d'extraction minière de la région de la ville de Cooke. Ils l'ont diffusé et ont invité toute personne ou tout groupe à commenter le projet de Déclaration d'impact environnemental au cours de la période de 45 jours réservée aux commentaires du public (7 mars-28 avril 1997). Le Centre a reçu le résumé et le projet complet de Déclaration d'impact environnemental, ainsi qu'une page d'avis au lecteur et une lettre de couverture. Des doubles de tous ces documents ont été adressés à l'UICN pour examen.

Action requise

Le Bureau recommande que le Comité, en consultation avec l'UICN et l'Etat partie, en se fondant sur l'examen du rapport sur l'état de conservation que l'Etat partie doit fournir d'ici le 15 septembre 1997, détermine si les mesures prises pour atténuer les menaces potentielles et certaines qui pèsent sur Yellowstone sont appropriées et si Yellowstone doit être ou non retiré de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1997

A sa dernière session (Mérida, 1996), le Comité s'est félicité de l'initiative du Président de l'Etat partie visant à supprimer les menaces potentielles d'exploitation minière dans le Parc, en proposant une transaction foncière évaluée à 65 millions de dollars E.U. qui devait faire l'objet d'un accord, et il a demandé à l'Etat partie de présenter, avant le 15 septembre 1997, les mesures et le programme de réduction des menaces qui pourraient être adoptés. Depuis, le Bureau d'Etat du Montana du Service d'Aménagement du Territoire du Département d'Etat américain de l'Intérieur et le Service des Forêts de la Région du Nord qui dépend du Département de l'Agriculture des Etats-Unis, ont publié un Projet complet de déclaration d'impact environnemental (EIS) pour le projet d'extraction minière de la région de la ville de Cooke ; ils l'ont diffusé pour commentaires de la part du public. La version finale de l'EIS et son résumé ont été publiés en juillet 1997, avec plus de 100 amendements rendus nécessaires par les importants commentaires reçus durant la période où le projet pouvait recevoir les commentaires du public. A la suite de cela, le secrétaire-adjoint à l'Intérieur pour la Gestion des Terres et des Minerais et le sous-secrétaire de l'Intérieur à l'Agriculture, les Ressources naturelles et l'Environnement ont tous deux signé, le 12 août 1997, la décision autorisant le retrait d'entrée de minerai pour 22.065 hectares près de Cooke City, Montana. L'Etat partie a informé le Centre, par lettre en date du 23 septembre 1997, que le rapport demandé par le Comité serait présenté le 15 octobre ou autour de cette date.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Le Comité pourrait étudier les informations complémentaires au moment de sa session et décider si Yellowstone doit ou non être retiré de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 21 BUR IV.A.12

Le Bureau a rappelé que le Comité à sa vingtième session avait noté plusieurs mesures de redressement prises par l'Etat partie pour réduire les dangers établis et les menaces potentielles dans le Parc, et qu'il avait félicité le Président du pays de ses efforts pour supprimer totalement la menace d'exploitation minière qui mettait en péril l'intégrité du site, par une transaction foncière évaluée à 65 millions de dollars E.U. qui devait faire l'objet d'un accord. Depuis, le Bureau d'Etat du Montana du Service d'Aménagement du Territoire du Département d'Etat américain de l'Intérieur et le Service des Forêts de la Région du Nord qui dépend du Département de l'Agriculture des Etats-Unis, ont publié un résumé, ainsi que le Projet complet de déclaration d'impact environnemental (EIS) pour le projet d'extraction minière de la région de la ville de Cooke. Ils l'ont diffusé et ont invité toute personne ou tout groupe à commenter le projet de Déclaration d'impact environnemental (EIS). 

Le Bureau a recommandé que le Comité, en consultation avec l'UICN et l'Etat partie, à partir de l'examen du rapport sur l'état de conservation que l'Etat partie doit fournir d'ici le 15 septembre 1997, détermine si les mesures prises pour atténuer les menaces potentielles et certaines qui pèsent sur Yellowstone sont appropriées et si Yellowstone doit être ou non retiré de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 21 COM VII.B.23/17

VII.17 Parc national de Yellowstone (Etats-Unis d'Amérique)

Le Comité a rappelé qu'à sa dernière session (Mérida, 1996), il s'était félicité de l'initiative du Président de l'Etat partie visant à supprimer les menaces potentielles d'exploitation minière dans le Parc, en proposant une transaction foncière évaluée à 65 millions de dollars EU qui devait faire l'objet d'un accord, et qu'il avait demandé à l'Etat partie de présenter, avant le 15 septembre 1997, les mesures et le programme de réduction des menaces qui pourraient être adoptés. Depuis lors, un Projet de déclaration d'impact environnemental (EIS) pour le projet d'extraction minière de la région de la ville de Cooke a été présenté et diffusé pour commentaires de la part du public. La version finale de l'EIS et son résumé ont été publiés en juillet 1997. A la suite de cela, le secrétaire adjoint de l'Intérieur pour la Gestion des Terres et des Minerais et le sous-secrétaire de l'Agriculture, des Ressources naturelles et de l'Environnement ont tous deux signé, le 12 août 1997, la décision autorisant le retrait de minerai pour 22.065 hectares près de Cooke City, Montana.

Le Centre a informé le Comité qu'un rapport avait été reçu le 25 novembre 1997, indiquant que des progrès notoires avaient été accomplis sur un certain nombre de points signalés par le Comité en décembre 1995, comme le projet d'extraction minière. Cependant, des menaces sérieuses continuent de peser sur les valeurs et les ressources naturelles. Le Délégué des Etats-Unis a informé le Comité que 65 millions de dollars EU avaient été alloués à l'acquisition des intérêts miniers de Crown Butte et à la préservation du Parc.

Le Comité a félicité le gouvernement des Etats-Unis de ses réalisations et de son engagement. Après avoir discuté du retrait éventuel du site de la Liste du patrimoine mondial en péril, le Comité a décidé de maintenir le Parc national de Yellowstone sur la Liste du patrimoine mondial en péril.