1.         Ville de Potosí (Bolivie (État plurinational de)) (C 420)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1987

Critères  (ii)(iv)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/420/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1988-1994)
Montant total approuvé : 27 500 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/420/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

mai 1995: mission d'expert de l'UNESCO

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/420/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1996

Le Comité du patrimoine mondial, à sa dix-neuvième session, a demandé au Gouvernement bolivien de le tenir informé des mesures prises pour la préservation et la gestion de la montagne de Cerro Rico. Le Secrétaire bolivien à la Culture a informé le Secrétariat par lettre datée du 16 février 1996 qu'il était également préoccupé de la dégradation potentielle du Cerro Rico et qu'il collaborait avec les autorités régionales à la préparation d'une ordonnance concernant l'aménagement du Cerro Rico.

Action requise

Le Bureau s'est félicité de noter que le Secrétaire bolivien à la Culture était également préoccupé de la dégradation potentielle du Cerro Rico et qu'il collaborait avec les autorités régionales à la préparation d'une ordonnance concernant l'aménagement du Cerro Rico. Le Bureau a demandé au Secrétaire à la Culture de tenir le Comité informé de l'avancement réalisé à cet égard.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1996

A sa vingtième session en juin 1996, le Bureau a demandé au Secrétaire bolivien à la Culture de tenir le Comité informé de l'avancement de la préparation d'une ordonnance concernant l'aménagement de la montagne du Cerro Rico, partie intégrante du site du patrimoine mondial.

Le Secrétariat a reçu, par l'intermédiaire du Représentant de l'UNESCO en Bolivie, les attributions pour la future exploitation du Cerro Rico qui ont été préparées par la Bolivian Mining Corporation. L'un des objectifs déclarés des mesures qui seront prises est de de "conserver la forme et la topographie ainsi que l'environnement naturel du Cerro Rico".

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Le Bureau pourrait vouloir adopter le texte suivant et le transmettre au Comité pour qu'il en prenne note

"Le Bureau note avec satisfaction que la Bolivian Mining Corporation a inclus la préservation de la forme, de la topographie et de l'environnement naturel du Cerro Rico comme l'un de ses objectifs pour l'exploitation future de la montagne du Cerro Rico. Le Bureau félicite les autorités boliviennes de cette mesure et leur demande de tenir le Comité informé de tout fait nouveau à cet égard."

Décision adoptée: 20 BUR IV.7

Le Bureau a noté avec satisfaction que le Secrétaire bolivien à la Culture était également préoccupé de la dégradation potentielle du Cerro Rico et qu'il collaborait avec les autorités régionales à la préparation d'une ordonnance concernant l'aménagement du Cerro Rico. Le Bureau a demandé au Secrétaire à la Culture de tenir le Comité informé de l'avancement réalisé à cet égard.

Décision adoptée: 20 COM VII.D.60/61

VII.61 Ville de Potosi (Bolivie)

Le Bureau, à sa vingtième session extraordinaire, a noté avec satisfaction , en réponse à une demande du Comité à sa dix-neuvième session, et du Bureau à sa vingtième session, que la Coopération minière de Bolivie a inclus la préservation de la forme, de la topographie et de l'environnement naturel du Cerro Rico comme l'un de ses objectifs pour l'exploitation future de la montagne du Cerro Rico. Le Bureau a félicité les autorités boliviennes de cette mesure et leur a demandé de tenir le Comité informé de tout fait nouveau à cet égard.