1.         Ville de Potosí (Bolivie (État plurinational de)) (C 420)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1987

Critères  (ii)(iv)(vi)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/420/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1988-1994)
Montant total approuvé : 27 500 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/420/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

mai 1995: mission d'expert de l'UNESCO

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/420/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1995

La ville de Potosi a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en 1987. Ce site comprend le centre historique de la ville, les restes de complexes industriels coloniaux (Los Ingenios) et une partie de la montagne de laquelle les Espagnols extrayaient l'argent en quantités considérables (El Cerro Rico).

Le Secrétariat a reçu, depuis la mi-1994, de nombreuses lettres de personnes privées, associations et organisations non gouvernementales concernant le développement des activités extractives de Cerro Rico. Ces rapports laissent entendre que les opérations minières pourraient avoir de graves répercussions sur l'aspect physique de la montagne ainsi que sur l'équilibre écologique de la zone.

Le Secrétariat n'a pu obtenir aucune information des autorités boliviennes sur les activités minières et les politiques de préservation et de gestion concernant Cerro Rico.

Un expert de l'UNESCO s'est rendu à Potosi en mai 1995. Il a confirmé l'existence d'une certaine dégradation du Cerro Rico et une grave pollution de l'air et de l'eau due à la poursuite des activités minières et aux techniques appliquées. Il a recommandé une révision des activités et techniques d'extraction afin de permettre l'exploitation des précieuses ressources restantes tout en garantissant la préservation et la stabilisation du Cerro Rico. L'expert a aussi recommandé la préparation d'un plan de protection et de gestion pour le Cerro Rico et son voisinage.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Le Bureau pourrait souhaiter recommander au Comité d'adopter le texte suivant :

"Le Comité a pris note des informations fournies par le Secrétariat sur la dégradation potentielle du Cerro Rico par la poursuite des activités d'extraction. Considérant que le Cerro Rico fait partie intégrante du site du patrimoine mondial, le Comité a demandé aux autorités boliviennes d'informer le Secrétariat des mesures prises pour sa préservation et sa gestion."

Décision adoptée: 19 COM VII.C.2.33/34

VII.34 Ville de Potosi (Bolivie)

Le Comité a pris note des informations fournies par le Secrétariat sur la dégradation potentielle de la montagne de Cerro Rico par la poursuite des activités d'extraction minière. Considérant que le Cerro Rico fait partie intégrante du site du patrimoine mondial, le Comité a invité les autorités boliviennes à informer le Secrétariat des mesures prises pour sa préservation et sa gestion.