1.         Lignes et Géoglyphes au Nasca et Palpa (Pérou) (C 700)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1994

Critères  (i)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/700/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1998-1998)
Montant total approuvé : 50 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/700/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/700/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2013

En réponse aux demandes faites par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session (décision 35 COM 7B.131), l’État partie a soumis le plan de gestion contenant un diagnostic complet des problèmes de conservation actuels et un système de gestion global, ainsi que les instruments institutionnels, juridiques et financiers associés permettant sa mise en œuvre. L’État partie a également soumis de nouveaux concepts et spécifications techniques pour un projet alternatif de tour d’observation touristique, qui avait été révisé selon l’évaluation faite par l’ICOMOS. La nouvelle proposition sera évaluée conformément paragraphe 172 des Orientations et l’examen technique sera soumis à l’État partie pour l’aider davantage à prendre la décision finale concernant l’amélioration des installations touristiques. L’État partie a en outre soumis des informations sur l’état d’avancement de l’élimination des implantations et carrières de mines illégales sur le site, conformément au processus de sanction administrative exécuté en 2012 et aux nouveaux décrets législatifs de 2012, fixant des dispositions supplémentaires pour mettre en œuvre le processus de formalisation des activités minières à petite échelle informelles et de l’exploitation minière artisanale pratiquées dans des zones non frappées d’interdiction.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Pour ces raisons, le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives sont d’avis que l’état de conservation du bien a été traité de manière appropriée et que la présentation d’un autre rapport au Comité du patrimoine mondial n’est pas requise. Toutefois, le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives vont continuer de travailler étroitement avec l’État partie en ce qui concerne le suivi de l’état de conservation du bien, en demandant périodiquement des informations sur le contrôle effectif de l’expansion agricole, les résultats en cours de la mise en œuvre des nouveaux instruments juridiques et sur les indicateurs du niveau et de l’efficacité de la mise en œuvre du plan de gestion.

Décision adoptée: 37 COM 7B.103

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7B.Add,

2.  Rappelant les décisions 34 COM 8B.6, 35 COM 7B.42, 35 COM 7B.63, 35 COM 7B.67, 35 COM 7B.68, 35 COM 7B.69, 35 COM 7B.73, 35 COM 7B.88, 35 COM 7B.94, 35 COM 7B.98, 35 COM 7B.102, 35 COM 7B.106, 35 COM 7B.109, 35 COM 7B.122, 35 COM 7B.127, 35 COM 7B.128, 35 COM 7B.131 et 35 COM 7B.133 ,adoptées respectivement à ses 34e (Brasilia, 2010) et 35e (UNESCO, 2011) sessions,

3.  Prend note avec satisfaction des mesures prises par les États parties concernés pour répondre à ses demandes antérieures visant à atténuer les menaces qui pèsent sur la valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial suivants:

4.  Encourage les États parties concernés à poursuivre leurs efforts visant à assurer la conservation des biens du patrimoine mondial ;

5.  Rappelle aux États parties concernés d'informer le Centre du patrimoine mondial en temps utile de tout projet de développement majeur qui pourrait nuire à la valeur universelle exceptionnelle d'un bien, avant tout engagement irréversible, conformément au Paragraphe 172 des Orientations .

Décision adoptée: 37 COM 8D

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le Document WHC-13/37.COM/8D,

2. Rappelant la Décision 36 COM 8D, adoptée lors de sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),

3. Reconnaît l’excellent travail accompli par les Etats parties dans la clarification de la délimitation de leurs biens du patrimoine mondial et les remercie pour leurs efforts visant à améliorer la crédibilité de la Liste du patrimoine mondial ;

4. Rappelle que le Centre du patrimoine mondial ainsi que les organisations consultatives ne seront pas en mesure d’examiner des propositions de modifications mineures ou importantes des limites pour les biens du patrimoine mondial dont les limites à l’époque de l’inscription ne sont pas claires ;

5. Prend note des clarifications des limites et des superficies de biens fournies par les Etats parties suivants en réponse à l’Inventaire rétrospectif, telles que présentées dans les annexes du Document WHC-13/37.COM/8D :

6. Demande aux Etats parties n’ayant pas encore répondu aux questions soulevées dans le cadre de l’Inventaire rétrospectif de bien vouloir fournir toutes les clarifications ainsi que la documentation demandée le plus rapidement possible et d’ici le 1 décembre 2013 au plus tard.