1.         Mines royales de sel de Wieliczka et Bochnia (Pologne) (C 32ter)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1978

Critères  (iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril    1989-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/32/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1989-1994)
Montant total approuvé : 157 350 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/32/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/32/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1994

Une étude a été réalisée en 1991 pour effectuer des mesures et des analyses dans la partie historique de la mine, déterminer les sources d'humidité et formuler des recommandations afin de réduire la menace. Dans le cadre de cette initiative américano­polonaise, un séminaire s'est tenu en septembre 1993 aux Etats-Unis d'Amérique, avec la participation de deux spécialistes polonais, afin d'analyser les données collectées au cours de l'étude et émettre des recommandations pour la conservation â long terme du site. Une stratégie en matière de conservation a maintenant été établie ainsi que l'esquisse d'un Projet de ventilation et de déshumidification de la mine. Le coût de l'équipement nécessaire a été estimé à 156.000 $EU.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1994

Au cours de sa session de juillet, le Bureau a été informé qu'une stratégie de conservation à long terme avait été élaborée ; elle comprenait un projet de ventilation et de déshumidification pour lequel il était nécessaire d'acquérir un équipement estimé à 156.000 dollars EU.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Le Comité désirera peut-être encourager les autorités polonaises à appliquer la stratégie de conservation à long terme et demander à être tenu informé de sa mise en oeuvre. Il est recommandé de maintenir ce site sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 18 COM IX

Mines de sel de Wieliczka (Pologne)

Le Comité a pris note de la stratégie de conservation à long terme élaborée pour ce site qui comprend un projet de ventilation et de déshumidification. Le Comité a encouragé les autorités polonaises à appliquer cette stratégie de conservation à long terme et a demandé d'être tenu au courant de sa mise en œuvre. Le Comité a décidé de maintenir ce site sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 18 EXT.BUR V.B.2.1

Décision adoptée: 18 BUR VI.B

Au cours de sa présente session, le Bureau a été informé par le Secrétariat du Centre du patrimoine mondial que ce site inscrit en 1978 était toujours menacé par de fréquentes inondations. Toutefois, les autorités polonaises disposent, grâce à une assistance financière de l'Union européenne, du matériel de pompage nécessaire au maintien d'un niveau de salubrité satisfaisant dans la partie historique de la mine.

Par ailleurs, les membres du Bureau ont appris que : les autorités polonaises avaient préparé, en 1991, une étude sur les niveaux d'humidité et qu'en 1993 les données collectées avaient été examinées au cours d'un séminaire qui s'est déroulé aux États-Unis, et auquel ont participé, grâce à un financement du Fonds du patrimoine mondial, deux experts polonais.

Le séminaire a émis des recommandations pour la conservation à long terme de la mine qui prévoient l'élaboration d'un projet de ventilation et de déshumidification pour lequel il est nécessaire d'acquérir un équipement estimé à 156.000 dollars des États-Unis. Les autorités polonaises pourraient être amenées, dans les prochains mois, à formuler une demande de coopération technique afin que le Fonds du patrimoine mondial participe partiellement à l'achat de cet équipement.

Le Bureau a pris note avec satisfaction de ces informations, et le Centre du patrimoine mondial se tiendra informé des différentes phases d'exécution de ce projet.

Décision adoptée: 18 COM XII.3