1.         Parc national du banc d'Arguin (Mauritanie) (N 506)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1989

Critères  (ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/506/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/506/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/506/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1994

Le 6 janvier 1994, le Centre a été prévenu par le Président de la Fondation Internationale du Banc d'Arguin (FIBA) que le Rallye Paris-Dakar avait traversé le site du patrimoine mondial sur une distance de 90 A 100 km, causant une inquiétude considérable devant une éventuelle perturbation de l'écosystème. A la suite de cela, le personnel du Centre a rencontré le Directeur du Parc le 7 mars 1994 et a étudié la situation. Les partenaires sont parvenus à la conclusion que les dégâts n'étaient pas significatifs. Toutefois, l'importance de la protection de l'environnement a été rappelée au Directeur du Parc et l'on a insisté sur l'utilité d'une délimitation plus visible des limites du Parc. D'autres discussions ont porté sur les possibilités d'assistance internationale provenant d'autres sources que le Fonds du patrimoine mondial.

======================
Rapport préparé par l'IUCN
(Version française non disponible)

  1. PROPERTY: BANC D'ARGUIN NATIONAL PARK (Mauritania)
  2. DATE INSCRIBED AND CRITERIA: 1989. iii, iv
  3. TECHNICAL ASSISTANCE FROM WORLD HERITAGE FUND: None
  4. CONDITION OF PROPERTY:

The situation regarding the passage through the park by the Paris - Dakar motor rally has been dealt with in the monitoring report by the World Heritage Centre.

A much greater issue of concern to IUCN is the plan to capture six monk seals from the park (total population is between 100-130) and move them to Antibes in the south of France. The purpose for this is captive breeding and the project is being funded by the European Union and the French Environment Ministry. There are a number of logistical problems with this and critics say that the money spent on capture and re-location would be better used to protect the seals in situ. IUCN's marine programme has expressed some concerns over the captive breeding plan and the Species Survival Commission is also maintaining an interest in the project.

5.   EVALUATION:

Half of the remaining world's population of Mediterranean monk seals are found in the Banc d'Arguin World Heritage site. The capture operation, scheduled for this October, will take a significant proportion. It would be a serious blow to the viability of the herd if it does not go proceeding to plan.

6.   SUGGESTED ACTION BY THE WORLD HERITAGE BUREAU:

The Bureau should write the implementors of the captive breeding project to remind them that Banc d'Arguin is a World Heritage site and urging them to keep 1UCN and the World Heritage Centre informed of the planned removal of seals from the site.

7.   REFERENCES:

Patel, Tara. 1994. Monk Seals to be Captured for Breeding Study. New Scientist. 11 June.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1994

l'UICN sur un projet de capture de six phoques moines de la population marine du parc. Le Centre a été informé par le ministère français de l'Environnement que l'expérience avait été soigneusement préparée et coordonnée avec l'UICN. L'opération de capture et de reproduction est placée sous le contrôle du Comité scientifique international pour le suivi du programme français de sauvegarde du phoque moine.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Le Comité désirera sans doute prendre note de cette information.

Décision adoptée: 18 COM IX

Parc national du Banc d'Arguin (Mauritanie)

A sa dernière session, le Bureau a pris note du rapport de l'UICN sur une opération de capture de six phoques moines de la population marine du parc. Le Centre a été informé par le ministère français de l'Environnement que l'expérience avait été soigneusement préparée et coordonnée avec l'UICN. L'opération de capture et de reproduction est placée sous le contrôle du Comité scientifique international pour le suivi du programme français de sauvegarde du phoque moine.

Le Comité a pris note de cette information.

 

Décision adoptée: 18 BUR VI.B

Le Bureau a pris note du rapport du Centre faisant état de la traversée du site par le Rallye Paris-Dakar laquelle n'a eu que très peu d'impact sur la situation écologique du Parc. L'UICN a présenté un rapport sur le projet de capture de six phoques moines de la population du parc (100 à 130 individus) et leur transfert à Antibes (dans le Sud de la France) pour les élever en captivité. Après quelques discussions sur les expériences d'élevage en captivité, le Bureau a demandé qu'un rapport sur l'efficacité de l'opération de capture proposée soit adressé au Centre du patrimoine mondial.