1.         Parc national Sangay (Équateur) (N 260)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1983

Critères  (vii)(viii)(ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril    1992-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/260/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1985-1993)
Montant total approuvé : 58 500 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/260/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/260/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1994

Rapport préparé par l'IUCN
(Version française non disponible)
  1. PROPERTY: SANGAY NATIONAL PARK (Ecuador)
  2. DATE INSCRIBED AND CRITERIA: 1983. ii, iii, iv 1992 - World Heritage in Danger
  3. TECHNICAL ASSISTANCE FROM WORLD HERITAGE FUND: $28,500 in December 1993. US$925,000 from GEF.
  4. CONDITION OF PROPERTY:
A short up-date on the status of the park has been provided by the IUCN office in Ecuador. There has been a major restructuring of the park administration with a change in Superintendent and a reduction in personnel. There is now concern that with the significant resources being provided through the GEF, there is limited capacity to carry out the work.

The Macas-Guamote road construction continues at a slow pace with no attention to fulfilment of the conditions in the inter-institutional letter of Agreement {see December 1 993 monitoring report).

Hunting activity inside the park has increased in the Alai) area of the park.

5.    EVALUATION:

It is clear that Sangay National Park still deserves to be on the List of World Heritage in Danger and that very little progress is being made to rectify the situation. The continuing reductions in the size of the work force has further limited management capacity. There has been no response from the Ecuadorian authorities to letters sent from the Centre.

6.    SUGGESTED ACTION BY THE WORLD HERITAGE BUREAU:

It is time for higher level interventions to express concern over lack of action to safeguard this site. The Bureau will need to determine the best options for making high level contact with the Government of Ecuador.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1994

Le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1983 et a été porté sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1992 à cause des menaces que représentaient le braconnage et la construction non planifiée d'une route. Un projet d'assistance internationale est en cours, dans le cadre du Fonds du patrimoine mondial.

Les lettres signées par le Directeur général de l'UNESCO et la Présidente du Comité du patrimoine mondial et exprimant l'inquiétude du Bureau n'ont reçu aucune réponse.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Il est recommandé de maintenir le site sur la Liste du patrimoine mondial en péril et d'entreprendre une nouvelle mission.

Décision adoptée: 18 COM IX

Parc national Sangay (Equateur)

Le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1983 et a été porté sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1992 à cause des menaces que représentaient le braconnage, les empiétements frontaliers et la construction non planifiée d'une route. La situation de ce site a fait l'objet de discussions entre un représentant du Président de l'Equateur et des membres du Centre du patrimoine mondial. L'inquiétude du Comité a également été portée à la connaissance du gouvernement équatorien.

Le Comité a décidé de maintenir ce site sur la Liste du patrimoine mondial en péril et d'entreprendre une nouvelle mission.

 

Décision adoptée: 18 BUR VI.B

Le Bureau a rappelé que le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1983 et a été porté sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1992 par suite des menaces que représentaient le braconnage et la construction d'une route. Une mission a été effectuée sur le terrain en 1993 et un rapport a été soumis à la dix-septième session du Comité du patrimoine mondial en décembre 1993. Un bref rapport de mise à jour a été fourni par le Bureau de l'UICN en Equateur qui fait état d'une importante restructuration de l'administration du parc et d'une réduction de son personnel. En outre, la construction de la route Macas-Guamote se poursuit sans tenir compte des conditions de l'accord conclu entre les institutions. Le Bureau a décidé de demander au Centre de préparer deux lettres adressées au gouvernement équatorien, l'une à la signature du Directeur général de l'UNESCO et l'autre à celle de la Présidente du Comité du patrimoine mondial, afin d'exprimer l'inquiétude du Bureau à ce sujet.