1.         Parc national Wood Buffalo (Canada) (N 256)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1983

Critères  (vii)(ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/256/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/256/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Projet de barrage sur la rivière des Escalves (problème résolu); Barrage sur la rivière Peace; Implantation d'usines de pâte à papier; bisons du parc atteints de tuberculose ou de brucellose

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/256/

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1992

Lors de sa dernière session, le Comité s'est penché sur plusieurs problèmes relatifs à la conservation de ce site: environ 3 200 bisons du Parc atteints par la brucellose et la tuberculose, la fin des concessions d'exploitation forestière dans le Parc et les activités de développement dans le bassin hydrographique des fleuves Peace-Athabasca, tant dans le Parc qu'en dehors de ses limites. Le Comité a marqué sa satisfaction envers certaines des initiatives lancées par les autorités canadiennes en vue de traiter ces problèmes, et a suggéré qu'elles apportent régulièrement des informations sur l'état de conservation du Parc national de Wood-Buffalo. Les suggestions du Comité ont été transmises par le Secrétariat aux autorités canadiennes par lettre du 4 février 1992. Dans leur réponse, datée du 9 avril 1992, les autorités canadiennes ont fourni les informations suivantes:

i)        Le traitement des maladies du bison, tant dans le Parc que dans ses environs, fait actuellement l'objet d'une planification, sous l'égide du Northern Buffalo Management Board, dont les termes de référence sont guidés par les principes de respect des valeurs du Parc National et de l'intégrité écologique du site.

ii)      Des négociations pour arrêter l'exploitation forestière dans le site sont en cours et il n'y a pas eu d'exploitation forestière dans le parc depuis Mars 1991.

iii)   Parks Canada parraine un groupe de travail technique dans le delta Peace-Athabasca en mai 1992, afin de promouvoir la coopération inter-juridictionnelle dans la gestion du delta et d'initier une étude et un programme de planification pour trouver une solution au problème de l'assèchement du delta. Le Northern Rivers Study Board se penche sur le problème de la qualité de l'eau des fleuves Peace-Athabasca dans le cadre d'un projet se montant à 12 millions de dollars Canadiens.

iv)      L'approche par écosystème de la gestion du Parc sera le concept clé dans l'évaluation du programme de gestion du site, prévue en 1993, et les initiatives correctives actuellement entreprises sont également pour la plupart fondées sur cette approche et ce concept.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1992

[Rapport oral de l'UICN et du Secrétariat]

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 16 BUR V.17

Le Bureau a été informé des progrès accomplis par les autorités canadiennes pour combattre les menaces qui pèsent sur la conservation de ce site. Le Bureau a félicité les autorités canadiennes d'avoir établi un programme d'action pour cette conservation. Cependant, le Bureau a estimé que la sauvegarde des valeurs du patrimoine mondial de ce site demande une action continue à long terme et a demandé au Centre du patrimoine mondial et à l'UICN d'assurer le suivi de l'état de conservation de ce bien et de faire rapport au Comité sur tout problème qui pourrait survenir.

Décision adoptée: 16 COM VIII.12

VIII.12. Le Comité a décidé de prendre note du rapport et de la carte fournis par les autorités canadiennes et définissant les limites révisées du Parc provincial des dinosaures (Canada). Le Comité s'est félicité des progrès enregistrés dans la mise en œuvre du projet de réhabilitation du Parc national de Simien (Ethiopie), pour lequel le Comité a approuvé un crédit de 50.000 $EU lors de sa dernière session. En ce qui concerne le Parc national d'Iguazu (Argentine), le Parc national d'Iguaçu (Brésil) et le Parc national Wood Buffalo (Canada), le Comité a demandé au Centre de soumettre un rapport sur leur état de conservation à la prochaine session du Bureau.