1.         Parc national Sangay (Équateur) (N 260)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1983

Critères  (vii)(viii)(ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/260/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1985-1985)
Montant total approuvé : 30 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/260/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mars 1989: UICN

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Proposition de réduction des limites; Pression due à la colonisation

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/260/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1991

En août 1991, l'UICN a informé le Secrétariat d'un projet de construction d'une route dans ce site et a demandé au Secrétariat de s'informer sur ce projet auprès des autorités équatoriales. Le Secrétariat a transmis l'information donnée par 1'UICN aux autorités équatoriales par une lettre en date du 21 août 1991. Le 17 octobre 1991 les autorités équatoriales ont répondu au Secrétariat :

a) qu'il existe une proposition de construire une route, dont 8 km traverse l'extrême Sud du parc;

b) qu'aucune étude d'impact sur l'environnement n'avait été jusque là entreprise et

c) que le sous-Secrétariat aux Forêts, aux Ressources naturelles et à l'administration du patrimoine naturel et des zones protégées du Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage a demandé au Ministère des Travaux Publics d'arrêter toute construction jusqu'à ce que les études d'impact aient été réalisées. La lettre des autorités équatoriales a été transmise à l'UICN.

 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 15 COM VIII

Parc national de Sangay (Equateur)

Le Comité a noté avec satisfaction que, sur la base de l'information fournie par l'UICN, le Secrétariat avait obtenu des éclaircissements au sujet de la construction d'une autoroute de 8 km à travers le parc. Le Comité a été satisfait d'apprendre que le Sous-Secrétariat des Forêts et des Ressources naturelles de l'Equateur avait été en mesure de stopper la construction de cette route en attendant qu'une étude d'impact ait été effectuée. Le Comité a félicité les autorités d'avoir pris les décisions nécessaires au moment opportun et a chargé le Secrétariat de leur rappeler les possibilités d'obtention d'une assistance technique pour le Parc sur le Fonds du patrimoine mondial.