1.         Parc provincial Dinosaur (Canada) (N 71)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1979

Critères  (vii)(viii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/71/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/71/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/71/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1991

Le Bureau a noté que, pour permettre l'exploitation de certains gisements de gaz sous-jacents au site et appartenant à des intérêts privés, les limites de ce site avaient été modifiées (retrait d'une superficie de 566 ha et adjonction d'une zone de 591 ha de plus grande valeur géologique). Notant avec satisfaction que cette substitution avait reçu l'agrément de l'Agence provinciale des parcs de l'Alberta et que le recours à des techniques de forage oblique éviterait de porter atteinte à l'intégrité du site, le Bureau a néanmoins fait savoir que le forage de puits à l'intérieur du parc serait une source de grave préoccupation. La représentante du Canada a assuré le Bureau que l'incidence des forages sur l'intégrité du parc serait étroitement surveillée par des représentants d'organisations gouvernementales et non gouvernementales et que le Bureau et le Comité seraient avertis si apparaissait une quelconque menace. Une carte révisée des limites du site est attendue par le Secrétariat.

Les recommandations du Bureau ont été transmises aux autorités canadiennes par lettre du 12 août 1991. Celles-ci ont répondu le 10 octobre 1991 que la révision des limites du site était différée et qu'un rapport complet comprenant une carte indiquant les changements des limites du site, devrait être terminé fin octobre 1991. La réponse des autorités canadiennes a été transmise à l'UICN.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 15 BUR VI.30

Le Bureau a noté que, pour permettre l'exploitation de certains gisements de gaz sous-jacents au site et appartenant à des intérêts privés, les limites du site 'avaient été modifiées (retrait d'une superficie de 566 ha et adjonction d'une zone de 591 ha de plus grande valeur géologique). Notant avec satisfaction que cette substitution avait reçu l'agrément de l'Agence provinciale des parcs de l'Alberta et que le recours à des techniques de forage oblique éviterait de porter atteinte à l'intégrité du site, le Bureau a néanmoins fait savoir que le forage de puits à l'intérieur du parc serait une source de grave préoccupation. La représentante du Canada a assuré le Bureau que l'incidence des forages sur l'intégrité du parc serait étroitement surveillée par des représentants d'organisations gouvernementales et non gouvernementales et que le Bureau et le Comité seraient avertis si apparaissait une quelconque menace. Une carte révisée des limites du site est attendue.

Décision adoptée: 15 COM VIII

Parc provincial des dinosaures (Canada)

Le Comité a pris note de l'avis favorable de l'UICN sur le fait que des terrains privés d'une superficie de 566 ha renfermant des gisements de gaz naturel seraient retirés de ce bien et qu'une superficie de 591 ha d'une plus grande valeur géologique serait ajoutée. Le Comité a également noté que les techniques de forage auraient peu d'impact, mais a souligné qu'il serait préoccupé si ce forage devait s'étendre sur d'autres sites à l'intérieur du bien du patrimoine mondial. La représentante du Canada a informé le Comité que les cartes montraient clairement que les sites qui seraient forés étaient en dehors des limites du parc. Le Comité a demandé à l'UICN d'étudier les cartes que le Canada avait récemment soumises et qui indiquaient l'emplacement des forages.