1.         Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo, San Lorenzo (Panama) (C 135)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1980

Critères  (i)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/135/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1980-1993)
Montant total approuvé : 76 800 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/135/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Lacunes des capacités en techniques de conservation ; Inondations/Glissements de terrain/Cyclones 

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/135/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

Lors de la préparation du présent document, le Secrétariat n’avait pas reçu de l’Etat partie le rapport demandé sur la conception et les nouvelles mesures prises pour la conservation du bien.

 

Du 13 au 16 mars 2004, le Centre du patrimoine mondial, en coopération avec le World Monuments Fund et l’INAH Mexique (Instituto Nacional de Antropologia e Historia), a organisé une réunion d’experts de la région sur les Fortifications des Amériques, qui a eu lieu à Campeche (Mexique). Durant la réunion, vingt études de cas sur la conservation et la restauration de fortifications historiques ont été discutées, notamment l’état de conservation de Portobelo-San Lorenzo. Le Secrétariat a noté le très mauvais état de la Forteresse San Jeronimo, en particulier, et la personne responsable du projet de restauration de San Juan de Ulua au Mexique (soutenu par American Express) a exprimé un intérêt en vue d’aider les autorités compétentes de Panama à définir un plan d’action pour intervenir sur la Forteresse San Jeronimo à Portobelo.

 

En raison de la perte partielle du tissu original de San Jeronimo, le World Monuments Fund (WMF) a inclus le bien dans le programme du World Monuments Watch et a commencé une évaluation pour identifier les menaces qui pèsent sur les sites de Portobelo et San Lorenzo. Le WMF a entamé la dernière phase du projet consacrée aux travaux de consolidation des Forteresses San Jeronimo et Santiago.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.118

Le Comité du patrimoine mondial, 1. Prenant note des informations concernant la réunion sur les Fortifications des Amériques ayant eu lieu en mars 2004 à Campeche (Mexique), qui a discuté du mauvais état de conservation de Portobelo-San Lorenzo, 2. Remerciant une fois encore le World Monuments Fund et American Express de leur soutien dans le suivi du projet de restauration des Forteresses San Jeronimo et Santiago, 3. Invite l’Etat partie à soumettre une demande d’Assistance internationale pour continuer à financer les travaux de conservation du bien ; 4. Demande à l’Etat partie de soumettre d’ici le 1er février 2005 un rapport d’avancement, afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l’état de conservation du bien à sa 29e session en 2005.