1.         Lviv – ensemble du centre historique (Ukraine) (C 865bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1998

Critères  (ii)(v)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/865/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/865/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/865/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

A l’invitation de l’Etat partie, une mission conjointe de suivi réactif ICOMOS-Fondation allemande du patrimoine mondial a été effectuée du 23 au 30 janvier 2004. Selon le rapport de la mission, le mauvais état des bâtiments résulte de la création d’étages supplémentaires sur les structures médiévales d’origine en réponse à l’accroissement de la population. A l’intérieur, les interventions permanentes des différents propriétaires ont affaibli encore davantage la structure interne des bâtiments.

 

La mission a observé que la hausse sensible des prix de l’immobilier à Lviv ces dernières années a incité les propriétaires à ne pas investir dans la restauration du bâtiment – c’est la raison pour laquelle dès qu’un bâtiment s’écroule, il peut être remplacé par un autre qui est dégagé des obligations établies par la législation sur le patrimoine.

 

Les fuites du réseau d’égouts posent des problèmes supplémentaires, en particulier dans le centre historique où il peut passer sous les bâtiments. Les autorités municipales ont commencé à mettre en œuvre une stratégie décennale pour traiter ce problème.

 

S’agissant de la structure administrative du bien, l’Office municipal de sauvegarde du patrimoine, créé en 2002, est responsable de la gestion quotidienne des sites du patrimoine mondial. La mission a noté que parallèlement à la définition de sa ligne d’activités, le Plan directeur d’urbanisme est en cours de révision en vue d’être adopté fin 2004. En outre, l’absence de plan d’aménagement précis et valable est une des raisons majeures du conflit entre la construction de nouveaux immeubles et la restauration des bâtiments existants. La mission a également formulé des recommandations propres à certain projets de construction tels que Soz-Bank Mickiewicz square 4, rue Sevcenko/Drahonova, rue Valova 15, rue Korolenko, rue Shevs'ka 6 et 12 et rue Halytskaj 10. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.100

Le Comité du patrimoine mondial [51],

1. Prenant note des conclusions de la mission de suivi réactif effectuée sur le site,

2. Félicite l’État partie d’avoir été l’instigateur d’une mission de suivi réactif visant à discuter des moyens d’améliorer l’état de conservation du bien et exprime sa gratitude à la Fondation allemande du patrimoine mondial qui a aidé à mener à bien la mission ;

3. Encourage l’État partie à tenir compte des recommandations faites par la mission en janvier 2004, notamment pour améliorer la structure administrative et le processus de développement ;

4. Demande à l’État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2005, un rapport sur la situation, notamment en ce qui concerne l’avancement des projets de construction et autres questions discutées par la mission afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l’état de conservation du bien à sa 29e session en 2005.