1.         Ville hanséatique de Lübeck (Allemagne) (C 272bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1987

Critères  (iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/272/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/272/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Pression urbaine

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/272/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

Un groupe de travail d’experts allemands en architecture et en urbanisme créé par la Ville de Lübeck s’est réuni l’an dernier pour évaluer et donner des conseils sur les plans de construction de la nouvelle poste. Le rapport d’avancement préparé par la Division de l’urbanisme du cabinet du Maire le 26 janvier 2004 indique que l’immeuble principal de la nouvelle poste est en cours de finition et que la décision finale concernant la façade et la toiture est prévue pour l’été 2004. Le rapport ne donne aucun détail sur la forme actuelle du bâtiment. Les autorités de Lübeck ont l’intention d’inviter une mission ICOMOS/UNESCO pour évaluer le résultat final du projet une fois terminé.

 

S’agissant du bureau du conseil (propriété de la municipalité) aucun nouveau plan d’aménagement n’a été repris faute d’investisseurs et de locataires. Les autorités de Lübeck se sont déclarées très intéressées par ce projet immobilier et assurent qu’elles feront intervenir des experts de l’ICOMOS et de l’UNESCO dès la reprise de l’ouvrage. L’Etat partie a informé le Centre qu’un plan de gestion d’ensemble de la Vieille Ville de Lübeck serait présenté une fois terminé.

 

L’ICOMOS a noté que, sur le principe, il est favorable au projet de construction en remplacement de l’ancienne poste et d’un bâtiment secondaire par un centre commercial et une annexe, ce qui souligne la continuité fonctionnelle à cet endroit du centre historique de la ville. La configuration des nouveaux immeubles respecte le plan historique de la ville ; leur hauteur et leur volume sont aussi jugés acceptables. Et cependant, la grande complexité de la construction doit être révisée en ce qui concerne la toiture : la forme doit être simplifiée et le matériau soigneusement réexaminé. L’ICOMOS accepte la façade en verre de l’ouvrage en rappelant toutefois que la question des enseignes commerciales doit être traitée avec un soin particulier pour éviter des impacts négatifs sur l’espace public. De plus, l’ICOMOS a trouvé le bâtiment secondaire trop obstruant par rapport à sa fonction et demande donc une expression architecturale plus modérée.

 

L’ICOMOS a pris note des modifications apportées au projet initial et conseille d’intégrer les changements recommandés par le groupe d’experts en 2002, notamment ceux qui concernent la façade et la toiture. Il soutient la proposition de l’Etat partie d’inviter des représentants de l’UNESCO et de l’ICOMOS sur place en vue d’étudier le projet révisé une fois avancé. L’ICOMOS a suggéré d’être tenu informé de l’avancement des travaux et du nouveau projet pour le bâtiment secondaire.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.88

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Remerciant les autorités allemandes d’avoir soumis en temps voulu le rapport demandé,

2. Se félicite de l’offre des autorités allemandes et de la Ville de Lübeck de collaborer avec le Centre du patrimoine mondial et l’ICOMOS à l’élaboration des plans de construction ;

3. Demande à l’État partie de tenir le Comité du patrimoine mondial informé de tout nouveau plan d’urbanisme susceptible d’affecter l’intégrité du bien.