1.         Sian Ka'an (Mexique) (N 410)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1987

Critères  (vii)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/410/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/410/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Pression urbaine

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/410/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

La Réserve de biosphère de Sian Ka’an (SKBR) est située à seulement 50 km au sud de la station touristique de Cancun, de renommée mondiale. Cette côte subit d’énormes pressions d’aménagement immobilier. Une autoroute à quatre voies a été récemment achevée et relie maintenant Cancun à Tulum, au bord de la Réserve. Plus de 2 millions de touristes visitent chaque année la région juste au nord de la SKBR et l’on construit des hôtels et des résidences secondaires tout le long de la côte pour les accueillir. Dans ce contexte, la pression immobilière sur la superficie limitée (1 500 ha) des terrains privés de la Réserve est forte. Afin de disposer d’un cadre de planification permettant aux propriétaires fonciers d’aménager leurs terres, le gouvernement mexicain et les autorités de l’Etat du Quintana Roo ont adopté en 2002 un Programme d’aménagement du territoire adapté à l’environnement et aux zones côtières pour la Réserve de biosphère de Sian Ka’an. La mise en œuvre de ce programme a été surveillée par des ONG de protection de la nature. L’Etat partie a adressé le 16 avril 2004 un bref rapport indiquant que toutes les nouvelles demandes d’aménagement immobilier étaient rigoureusement évaluées selon les critères fixés dans le Programme d’aménagement du territoire. Sur les 17 demandes de permis de construire déposées à ce jour selon la nouvelle réglementation, neuf ont été approuvées, six ont été refusées et deux sont encore en cours de révision. Les densités d’habitation restent très basses et tous les projets approuvés incluent des systèmes d’égouts novateurs moins nuisibles pour l’environnement.

 

Le Centre du patrimoine mondial – en coopération avec la Fondation des Nations Unies (FNU), The Nature Conservancy et la compagnie Gillette – participe à une initiative privé-public bénéficiant d’un financement de 780 000 dollars EU, pour préserver les zones humides de Sian Ka’an. Intitulé « Action de conservation dans l’environnement côtier du Yucatan : le bien du patrimoine mondial de Sian Ka'an », le projet va acquérir un ensemble de terrains privés essentiel pour la conservation et aidera à la mise en œuvre du Programme d’aménagement du territoire adapté à l’environnement pour ce bien du patrimoine mondial. Sian Ka’an continue à participer au projet FNU/PNUE/UNESCO-Centre du patrimoine mondial/RARE Centre pour la conservation tropicale qui vise à associer tourisme durable et conservation de la biodiversité.

 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.34

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Félicitant l’Etat partie pour son application du Programme d’aménagement du territoire adapté à l’environnement et aux zones côtières pour la Réserve de biosphère de Sian Ka’an,

2. Prend acte avec satisfaction du nouveau projet intitulé « Action de conservation dans l’environnement côtier du Yucatan : le bien du patrimoine mondial de Sian Ka'an », géré par le Centre du patrimoine mondial et financé par la société Gillette, The Nature Conservancy (TNC) et la Fondation des Nations Unies.