1.         Région des montagnes Bleues (Australie) (N 917)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2000

Critères  (ix)(x)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/917/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/917/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Extension potentielle d’une concession minière

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/917/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

Le 13 octobre 2003, le Centre du patrimoine mondial a reçu un rapport de la Colong Foundation for Wilderness Ltd, en Australie, signalant qu’un projet minier allait menacer la Région des Montagnes Bleues. Le rapport attire l’attention sur un projet minier d’extraction de 27 millions de tonnes de sable et d’argile, à proximité immédiate du bien du patrimoine mondial de la Région des Montagnes Bleues. Selon le rapport, ce projet aurait un impact direct sur les richesses de la biodiversité par la pollution de la rivière Wollangambe et porterait atteinte aux éléments essentiels de l’intégrité du bien. Le rapport demande au gouvernement de mettre en place un processus public de définition d’une zone tampon pour le bien.

 

Le Centre a transmis le rapport à l’Etat partie et à l’UICN. L’Etat partie a signalé dans sa réponse que le Département de la Planification de l’Infrastructure et des Ressources naturelles de Nouvelle-Galles du Sud effectue l’évaluation de ce projet minier et que sa décision est attendue. Il a aussi indiqué que la Loi de 1999 sur la Protection de l’environnement et la préservation de la biodiversité impose des obligations concernant les activités indésirables, non seulement dans le périmètre d’une zone du patrimoine mondial, mais également à l’extérieur de cette zone.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial et de l’UICN

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15B.15

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Accuse réception du rapport de l’Etat partie comportant des précisions sur la situation du projet d’extraction de sable et d’argile à proximité de la zone du bien du patrimoine mondial de la Région des Montagnes Bleues ;

2. Encourage l’Etat partie à empêcher tout aménagement qui pourrait avoir des conséquences négatives pour le bien du patrimoine mondial ;

3. Demande que l’Etat partie tienne le Centre du patrimoine mondial et l’UICN informés de la situation du projet d’extraction de sable et d’argile à proximité de la Région des Montagnes Bleues, et des mesures proposées pour éviter tout impact potentiel sur le bien du patrimoine mondial.