1.         Assour (Qal'at Cherqat) (Iraq) (C 1130)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2003

Critères  (iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril    2003-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/1130/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 2003-2003)
Montant total approuvé : 50 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/1130/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Projet de barrage; état de guerre dans le pays

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/1130/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

A la suite de l’inscription d’Assour sur la Liste du patrimoine mondial et sur la Liste du patrimoine mondial en péril à sa 27e session, le Comité du patrimoine mondial a approuvé une subvention d’assistance d’urgence de 50 000 dollars EU pour la création d’une unité de coordination de la gestion du site et la mise en place d’un plan de gestion, compte tenu des menaces que constitue la construction en cours d’un barrage aux abords du bien. En raison de la guerre, la construction du barrage a été interrompue mais le site d’Assour demeure menacé par suite du pillage à grande échelle et du manque d’entretien. Il est donc devenu important d’aider les autorités iraquiennes responsables à renforcer la présence et les capacités de leur personnel sur le site.

 

A cette fin, le Secrétariat a établi un contrat avec un expert en archéologie qui dirigerait une équipe chargée de l’établissement d’un plan de conservation d’urgence du site. Cette activité doit être menée en étroite coopération avec l’Etat partie. Elle est également conçue comme une possibilité de formation pour les techniciens du Conseil d’Etat iraquien des Antiquités et du Patrimoine (SBOAH) et inclut la fourniture d’équipement essentiel à leur travail sur le site. Un plan de travail préliminaire a déjà été établi, bien qu’en raison des contraintes en matière de sécurité, la réalisation de cette activité ait dû être retardée. Le Centre prévoit d’envoyer dès que possible la première mission préparatoire sur le site pour définir les détails du programme.

 

Grâce à une subvention de la Fondation nordique du patrimoine mondial, le Centre organise un atelier de formation pour présenter les concepts et procédures de la Convention à dix spécialistes iraquiens. Cet atelier doit se tenir en juin 2004 en Jordanie et est organisé en collaboration avec le Bureau de l’UNESCO à Amman. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 28 COM 15A.18

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Note avec préoccupation que la situation en matière de sécurité en Iraq retarde la mise en oeuvre d’activités essentielles pour la conservation d’Assour ;

2 Encourage l’État partie à créer, dès que possible, une unité de coordination de la gestion du site, qui sera responsable de toute mesure à prendre sur le bien et constituera un équivalent du Centre du patrimoine mondial lors de l’établissement d’un plan de conservation d’urgence ;

3 Demande au Centre du patrimoine mondial et à l’ICOMOS de continuer à aider les autorités iraquiennes responsables, dans toute la mesure du possible, à définir un plan d’action d’ensemble pour la conservation et la gestion de la cité antique d’Assour, y compris par le renforcement des capacités du personnel du Conseil d’Etat des antiquités et du patrimoine ;

4 Décide de maintenir le bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 28 COM 15C.2

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Faisant suite à l’examen des rapports sur l’état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-04/28.COM/15A Rev),

2. Décide de maintenir les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :