1.         Minaret et vestiges archéologiques de Djam (Afghanistan) (C 211rev)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  2002

Critères  (ii)(iii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril    2002-présent

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/211/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 2002-2002)
Montant total approuvé : 20 000 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/211/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mission d’experts UNESCO/Division du patrimoine culturel (février-mars 2004)

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Instabilité politique ; inclinaison du minaret ; besoin d’infrastructures locales ; absence de plan de gestion

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/211/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

Le Centre du patrimoine mondial a reçu le 5 mars 2005 de l’Etat partie un rapport d’avancement.

Le rapport signale que les gouvernements de la Suisse et de l’Italie ont fourni un soutien financier significatif pour la consolidation d’urgence et la restauration de ce bien, par l’intermédiaire de projets mis en œuvre par l’UNESCO. Le gouvernement italien a également fourni 50.000 dollars EU pour l’élaboration d’un plan de gestion pour le bien. Cette dernière activité n’a cependant pas pu être achevée en raison des problèmes de sécurité dans la région de Jam.

Toutefois, à l’automne 2004, des gabions de protection complémentaires ont été posés le long des rives du Jam Rud afin de renforcer la protection des fondations du minaret contre les eaux d’infiltration. De plus, l’UNESCO prépare une consolidation permanente partielle de la base du minaret au moyen de câbles en acier inoxydable, en étroite coopération avec la firme italienne ALGA. Pour permettre cette intervention délicate dans ce contexte particulier, ALGA a l’intention d’adapter l’équipement et les techniques d’intervention utilisées pour le cerclage de la tour penchée de Pise. L’intervention sera exécutée dès que la proposition technique sera mise au point par ALGA.

En ce qui concerne la construction d’une route et d’un pont sur ce site, aucune activité opérationnelle majeure n’a été réalisée depuis la dernière mission de suivi de l’UNESCO en 2004, en raison d’un embargo sur toutes les missions des Nations Unies en Afghanistan, embargo lié aux élections parlementaires d’octobre 2004. L’Etat partie a reçu le rapport technique et les recommandations préparées par la mission UNESCO sur le problème de la route, mais apparemment aucune action n’a pu être prise. Les activités en Afghanistan reprennent lentement et une mission d’experts UNESCO à Jam est à présent prévue pour mai 2005 afin de lancer les travaux de préparation nécessaires pour la consolidation de la base du minaret.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 29 COM 7A.20

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7A et le projet de décision 29 COM 7A.20.Rev,,

2. Rappelant la décision 28 COM 15A.21, adoptée lors de sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Prie instamment l’Etat partie de l’Afghanistan d'arrêter la construction de la route en cours ;

4. Encourage l’Etat partie à construire une autre passerelle pour piétons et un gué sur la rivière Hari afin de permettre aux villageois de la vallée de Bedam l’accès à la vallée de Djam, aussi qu’à limiter le nombre de véhicules à traverser la rivière, selon les recommandations de la mission UNESCO en février 2004 ;

5. Encourage vivement l’Etat partie, avec l’assistance de l’UNESCO et de la communauté internationale, à poursuivre ses efforts pour la consolidation structurelle du minaret ;

6. Demande à l’Etat partie, avec l’assistance du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives, d’élaborer un plan de gestion du bien en tenant compte des clauses pertinentes des Orientations de la Convention (2005) ;

7. Demande également à l’Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2006, un rapport d’avancement sur l’état de conservation de ce bien, pour examen par le Comité lors de sa 30e session (Vilnius, 2006) ;

8. Décide de maintenir le Minaret et vestiges archéologiques de Djam (Afghanistan) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décision adoptée: 29 COM 8C.2

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Faisant suite à l'examen des rapports sur l'état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-05/29.COM/7A and WHC-05/29.COM/7A.Add),

2. Décide de maintenir les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :