1.         Palais et jardins de Schönbrunn (Autriche) (C 786)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1996

Critères  (i)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/786/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/786/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mission Centre du patrimoine mondial/ICOMOS, mars 2006

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Impact visuel d’un projet de construction d’une tour.

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/786/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2006

Comme demandé par le Comité, une mission de suivi conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS a eu lieu sur le site du 15 au 17 mars 2006 pour faire le point sur le projet de construction d’une tour dans le quartier de Meidling. Elle a conclu que le projet de développement proposé au Kometgründe-Meidling, tout près du bien du patrimoine mondial, aurait un impact considérable sur l’intégrité du site. Le fait de ramener la hauteur de la tour de 120 m à 90 m, comme proposé par les architectes dans la première révision du projet en février 2006, ne change pas beaucoup la situation. La mission a affirmé la nécessité que tout aménagement du quartier de Meidling soit basé sur un concept architectural différent et intégré dans un contexte urbanistique plus large. A la suite des discussions de la mission avec les autorités, le service d’urbanisme de la ville de Vienne a annoncé le 17 mars 2006 sa décision de mettre un terme au projet de tour du Kometgründe-Meidling et de soutenir l’aménagement du quartier par des projets de taille limitée.

En ce qui concerne la gestion du bien du patrimoine mondial, la mission a noté que les compétences et les responsabilités officielles pour le bien étaient très diversifiées; elle a par conséquent insisté sur la nécessité de renforcer le dialogue entre toutes les parties concernées et de définir des règles claires de gestion du site pour garantir à l’avenir l’utilisation durable et la préservation des valeurs du bien du patrimoine mondial. A cette fin, elle a souligné la nécessité d’élaborer un plan de gestion global du bien basé sur les prescriptions de la Convention. Elle a par ailleurs proposé de renforcer la législation nationale spécifique qui permet d’harmoniser l’aménagement et la préservation des valeurs culturelles dans leur dimension matérielle et immatérielle, afin d’améliorer la gestion du bien du patrimoine mondial.

Concernant le problème général de la construction de tours à Vienne, la mission a également fait observer que la présence de tours dans le panorama de Vienne était une question très complexe et ne se limitait pas à ce cas spécifique. Car, bien que les autorités de la ville aient à leur disposition des instruments d’urbanisme permettant de contrôler la densité d’occupation des sols, la hauteur et l’emplacement des tours, la mise en œuvre de ces outils ne reflète pas clairement le statut de patrimoine mondial de la ville et les priorités de la protection du patrimoine culturel. Il est suggéré que la ville agisse en coordination étroite avec les autorités nationales de préservation du patrimoine et les organismes professionnels pertinents pour affiner la vision de Vienne, afin d’ajuster en conséquence le « Concept de Vienne en matière de tours » adopté en 2002. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 30 COM 7B.81

Le Comité du patrimoine mondial

1. Ayant examiné le document WHC-06/30.COM/7B,

2. Rappelant la décision 29 COM 7B.73, adoptée lors de sa 29e session (Durban, 2005),

3. Note avec satisfaction la décision des autorités de Vienne de mettre un terme au projet de tour de Kometgründe-Meidling et note en outre le résultat de la mission conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS en mars 2006;

4. Encourage les autorités à revoir la zone tampon du bien du patrimoine mondial pour élargir la zone protégée et à préparer un plan de gestion complet pour le bien en considérant le paysage urbain du bien dans son ensemble;

5. Rappelle l'importance des dispositions du Mémorandum de Vienne sur le «Patrimoine mondial et l'architecture contemporaine, Gestion du paysage urbain historique» (mai 2005) ainsi que la mise au point du «Concept de Vienne sur les bâtiments de grande hauteur», adopté par la Ville de Vienne en 2002;

6. Demande à l'État partie, conformément au paragraphe 172 des Orientations, d'informer le Centre du patrimoine mondial de tout projet majeur d'urbanisme susceptible de porter atteinte à l'intégrité du bien;

7. Demande en outre à l'État partie de tenir le Centre du patrimoine mondial au courant de tout nouveau projet d'aménagement pour le Kometgründe-Meidling.