1.         Monuments historiques à Makli, Thatta (Pakistan) (C 143)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1981

Critères  (iii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/143/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/143/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/143/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2006

Un rapport très succinct daté du 31 mars 2006 a été soumis par l’État partie au Centre du patrimoine mondial. Mais ce rapport ne fournit pas d’informations substantielles sur l’état de conservation du site.

Le site a été inscrit en 2005 sur la Liste des 100 sites les plus menacés du World Monuments Watch en raison de son mauvais état de conservation imputable aux conditions climatiques locales rigoureuses (pluie, vent, etc.). Le site souffre aussi de la perte de la nappe phréatique et de l’érosion de la couche supérieure du sol dues au déplacement du lit de la rivière. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 30 COM 7B.68

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-06/30.COM/7B,

2. Rappelant la décision 29 COM 7B.103, adoptée à sa 29e session (Durban, 2005),

3. Regrette que les informations fournies par l'État partie sur l'état de conservation du bien soient insuffisantes;

4. Note avec une vive inquiétude que le site a été inscrit en 2005 sur la Liste des 100 sites les plus menacés du World Monuments Watch, en raison du délabrement majeur du bien causé par les conditions climatiques locales et le déplacement du lit de la rivière;

5. Demande à l'État partie d'inviter sur place une mission conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS pour étudier l'urgence de la situation en étroite consultation avec les autorités responsables et de rendre compte au Comité des résultats de cette mission à sa 31e session en 2007;

6. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1 février 2007, un rapport détaillé sur l'état de conservation du bien pour examen par le Comité à sa 31e session en 2007.