1.         Site archéologique de Chavin (Pérou) (C 330)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1985

Critères  (iii)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/330/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0 (de 1988-2002)
Montant total approuvé : 75 550 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/330/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Mission de suivi en 1999

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Fortes variations de température ;

b) Pluie et vents ;

c) Croissance biologique et micro-biologique ;

d) Érosion due à l'eau et déstabilisation de l'une des principales structures ;

e) Absence de plan de gestion.

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/330/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2007

Le Centre du patrimoine mondial a reçu le rapport de conservation annuel de l'État partie en janvier 2007. Le rapport fait été d’une mise à jour des conditions actuelles du bien, résultat de l'évaluation systématique entreprise dans le cadre du plan de gestion. L'État partie a poursuivi ses interventions aux niveaux national et régional en matière de conservation et protection du bien, en dépit de significatives contraintes budgétaires en 2006. Les activités se sont concentrées sur la conservation préventive, en particulier dans les zones à risques, notamment travaux d'urgence pour les Galerias El Lanzon et Doble Mensula qui ont été affectées par la forte saison des pluies. De plus, plusieurs zones ont subi des interventions pour améliorer la protection du bien, en particulier les murs d'enceinte qui délimitent le bien dans le secteur de West Field et de La Florida. Des mesures préventives ont été prises pour atténuer les impacts de la saison des pluies. Cela a consisté notamment à mettre en place un système de drainage et à poser des feuilles de polyéthylène sur des parties du bien sensibles aux infiltrations.

Les recherches archéologiques au sein du bien ont été poursuivies, par l'université de Stanford, dans la zone des monuments, le secteur de La Banda et dans la ville de Chavín. Ces travaux continuent d'apporter des informations importantes permettant de mieux comprendre la signification culturelle du bien.

En ce qui concerne la demande du Comité, l'élaboration du plan de gestion s'est poursuivie, trois des phases de planification ayant été réalisées à ce jour, seules la mise au point et la révision finale des propositions restant à faire. À ce jour, près de 70% du plan ont été réalisés et ce dernier devrait être finalisé d'ici l'automne 2007. Dans le cadre de l'initiative de planification, deux sessions ont été réalisées sur le terrain avec l'équipe d'évaluation pour estimer l'état de conservation du bien, sa valeur et pour entamer une discussion participative sur les propositions et projets de zonage pour la conservation du bien à long terme. Ces réunions ont eu lieu en présence de représentants des institutions publiques et privées aux niveaux national, régional et local, ainsi que des représentants de la municipalité et des communautés locales. Un consensus a été trouvé avec les communautés et la ville de Chavín en ce qui concerne l'avenir du bien et les réglementations relatives à l'utilisation des sols dans les zones environnantes et à la protection des vestiges archéologiques au sein de la ville. Il était important d'avoir les représentants des secteurs de La Banda et La Florida qui ont approuvé les propositions. Aucun autre conflit n'est apparu entre ces communautés et les entités nationales à propos de l'utilisation des sols dans la région après la réunion. Cependant, aucune information n'a été reçue quant à l'identification d'un éventuel autre trajet pour la route qui traverse actuellement le site.

Un atelier de sensibilisation a été organisé auprès des communautés et a été bien accueilli. Des activités similaires ont été envisagées dans le plan de gestion afin de promouvoir le renforcement de la sensibilisation. De même, dans le cadre du processus de planification, une large consultation et une collaboration ouverte ont été instaurées avec la municipalité afin de garantir son engagement et sa participation dans la mise en œuvre du plan de gestion, notamment en ce qui concerne la réglementation de l'utilisation des sols et les permis de construction. Un accord a été signé à cet égard entre l'Institut national de la Culture et la municipalité de Chavín.

Autre point important mentionné, les progrès accomplis concernant la construction du musée national de Chavín. Il est le fruit d'une collaboration intergouvernementale entre le Pérou et le Japon. Des plans et dessins ont été achevés mais malheureusement le Centre du patrimoine mondial n'a reçu aucune information sur la structure de la construction afin d'évaluer son impact potentiel sur le bien. Les travaux de construction débuteront en avril 2007 et devront s'achever en 2008. En outre, le Centre du patrimoine mondial n'a pas reçu de copie du plan d'urgence ni du projet de conservation de Chavín.

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 31 COM 7B.129

Le Comité du patrimoine mondial,

1.        Ayant examiné le document WHC-07/31.COM/7B,

2.        Regrette que le rapport sur l'état de conservation n'ait pas été soumis dans une des langues de travail de la Convention du patrimoine mondial ;

3.        Note qu'à la lumière du paragraphe 172 des Orientations, aucune précision n'a été apportée sur la construction du projet du musée national de Chavín, afin que le Centre du patrimoine mondial et l'ICOMOS puissent évaluer son impact potentiel sur le bien et invite par conséquent l'État partie à soumettre au Centre du patrimoine mondial une première version du plan d'urgence et du projet de conservation de Chavín ; ;

4.        Demande à l'État partie de présenter au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2009, la version définitive du plan de gestion pour examen par le Comité à sa 33e session en 2009.