1.         Beffrois de Belgique et de France (Belgique,France) (C 943bis)

Année d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial  1999

Critères  (ii)(iv)

Année(s) d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril  Néant

Décisions antérieures du Comité  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/943/documents/

Assistance internationale

Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars EU
Pour plus de détails, voir page https://whc.unesco.org/fr/list/943/assistance/

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO

Néant

Missions de suivi antérieures

Néant

Facteurs affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Matériel d’illustration  voir page https://whc.unesco.org/fr/list/943/

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2007

Le Centre du patrimoine mondial a été informé par une lettre datée du 12 octobre 2006 de l’association "Préservons le site de la Grand Place de Béthune et de son Beffroi" puis par la visite des représentants de cette association le 20 novembre 2006 au Centre du patrimoine mondial, du projet de construction d’une Halle de produits frais au pied du Beffroi de Béthune (Département du Pas-de-Calais, France). Il se situerait dans la zone tampon du bien sur la Grand Place de Béthune.

Le Beffroi de Béthune fait partie des 23 beffrois de la France qui ont été inscrits en 2005 comme une extension transfrontalière des Beffrois de Flandre et de Wallonie, eux-mêmes inscrits en 1999.

D’après les informations reçues par l’association et celles trouvées sur le site internet officiel de la ville de Béthune, un concours international pour ce projet a été lancé début 2005 (la mission d’évaluation de l’ICOMOS ayant eu lieu en août 2004). Le 21 juillet 2005, le jury a retenu le projet d’un architecte français. Il semble par ailleurs que la Halle aurait une surface d’emprise au sol de 1100 m² (22 commerces). Elle aurait 39 mètres de long et 30 mètres de large. La hauteur du projet serait de 7 mètres. La Halle s’écarterait d’environ 3 mètres du Beffroi, en son point le plus proche. L’acier, l’aluminium et le verre seraient utilisés comme matériaux.

La lettre et les documents annexes reçus par l’association ont été transmis le 20 novembre 2006 à l’Etat partie pour commentaire. Une lettre de rappel a été envoyée à l’Etat partie le 12 janvier 2007. En outre, le Centre du patrimoine mondial a été informé par cette même association (lettre datée du 16 janvier 2007) que le maire de Béthune allait déposer le permis de construire fin janvier- début février 2007.

À ce jour, le Centre du patrimoine mondial a seulement reçu des commentaires (23 janvier 2007) de la part d’un responsable du Ministère de la culture indiquant que « le Ministère de la culture est favorable au projet de construction d'une halle au pied du beffroi de Béthune », présentant les 2 arguments suivants : « 1. sur le plan historique, il n'y a pas de contresens à avoir une halle marchande à côté d'un beffroi puisqu’il s'agit d'une disposition tout à fait normale (voir Ypres (Flandre Occidentale) avec son beffroi et ses halles marchandes, idem ailleurs). 2. Le projet est résolument moderne justement pour ne pas créer un pastiche ridicule à côté de ce beau beffroi. Le projet est d'ailleurs très discret (et voulu comme tel)».

Le ministère informe par ailleurs que ce projet a été "validé" par leurs services (Inspection Générale des Monuments Historiques, Service départemental de l'architecture et du patrimoine et la conservation régionale des monuments historiques). Il sera cependant encore possible d'intervenir pour discuter du projet lors du dépôt du permis de construire (l'Etat - Service départemental de l'architecture et du patrimoine - est tenu de valider la conformité du projet).

Le Centre du patrimoine mondial regrette que l’Etat partie français n’ait à ce jour fourni aucun document apportant des informations (écrites et graphiques) officiel sur le projet, en vertu du paragraphe 172 des Orientations, démontrant que ce projet n’affectera pas la valeur universelle exceptionnelle pour laquelle le Beffroi a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, ainsi que son intégrité visuelle.

Il semblerait par ailleurs qu’un parking souterrain situé sous la Grand Place de Béthune (zone tampon) ait été également construit sans que le Centre du patrimoine mondial ait été informé. 

Analyse et conclusions du Centre du patrimoine mondial, de l’ICOMOS et de l’ICCROM

Néant

Décision adoptée: 31 COM 7B.108

Le Comité du patrimoine mondial,

1.        Ayant examiné le document WHC-07/31.COM/7B,

2.        Rappelant les dispositions du paragraphe 172 des Orientations, ainsi que celles du Mémorandum de Vienne sur « Patrimoine mondial et architecture contemporaine - Gestion du paysage urbain historique » (2005),

3.        Se déclare préoccupé par le projet de construction d’une Halle de produits frais au pied du bien du patrimoine mondial du Beffroi de Béthune (France) et situé dans la zone tampon du bien ;

4.        Demande à l'Etat partie français d’améliorer la législation existante afin de garantir une protection juridique satisfaisante et des procédures d'autorisation adaptées au statut de bien du patrimoine mondial ;

5.        Demande également à l'Etat partie français de fournir, dès que possible mais au plus tard avant le 1er février 2008, des informations détaillées qui démontrent que ce projet n’affectera pas la valeur universelle exceptionnelle ainsi que l’intégrité visuelle du Beffroi dans son ensemble (évaluation d’impact visuel) avant qu’aucune décision irréversible ne soit prise, pour examen par le Comité à sa 32e session en 2008.