English Français

Parc national de Mammoth Cave

Mammoth Cave National Park

Mammoth Cave National Park, located in the state of Kentucky, has the world's largest network of natural caves and underground passageways, which are characteristic examples of limestone formations. The park and its underground network of more than 560 surveyed km of passageways are home to a varied flora and fauna, including a number of endangered species.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Parc national de Mammoth Cave

Situé dans l'État du Kentucky, le parc national de Mammoth Cave contient le plus grand réseau de cavernes et de galeries souterraines naturelles du monde, exemples caractéristiques de formations calcaires. Le parc et son réseau souterrain de plus de 560 km abritent une flore et une faune variées, comprenant plusieurs espèces menacées.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

منتزه كهف ماموت الوطني

يقع كهف ماموت الوطني في ولاية كنتاكي وفيه شبكة كهوف وسراديب طبيعيّة متغلغلة تحت الأرض وهي الأعظم في العالم وتجسّد خصائص التكوّنات الكلسيّة. ويأوي المنتزه وشبكته تحت الأرضيّة الممتدة على طول أكثر من 560 كيلومتراً أصنافاً حيوانيّةً ونباتيّةً متنوّعةً تضمّ العديد من الأصناف المهددة.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

猛玛洞穴国家公园

猛玛洞穴国家公园位于肯塔基州,是世界上最大的自然洞穴群和地下长廊,也是石灰岩地貌构成的典型代表。该国家公园及其地下超过560公里的长廊为多种植物和动物提供了栖息地,其中包括许多濒危物种。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Национальный парк Мамонтова пещера

На территории этого национального парка в штате Кентукки находится самая протяженная пещерная система планеты, возникшая в результате карстовых процессов. В парке и его подземельях, протягивающихся более чем на 560 км, встречаются самые разнообразные растения и животные, в том числе и исчезающих видов.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Parque Nacional de Mammoth Cave

Situado en el Estado de Kentucky, el Parque Nacional de Mammoth Cave posee la mayor red del mundo de cavernas y galerías naturales subterráneas, ejemplos característicos de de formaciones geológicas calcáreas. El parque y su red subterránea de más de 560 km albergan una fauna y flora de especies variadas, algunas de las cuales se hallan en peligro de extinción.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

マンモス・ケーヴ国立公園

source: NFUAJ

Nationaal park Mammoth Cave

Mammoth Cave in de staat Kentucky heeft ’s werelds grootste netwerk van natuurlijke grotten en ondergrondse gangen. Het gangenstelsel is meer dan 560 kilometer lang en bestaat uit karakteristieke voorbeelden van kalksteenformaties. Het park en de ondergrondse gangen zijn de thuisbasis van een gevarieerde flora en fauna, waaronder een aantal bedreigde soorten. Het Nationaal park geldt als het meest uitgebreide en gevarieerde grot-ecosysteem ter wereld met meer dan 200 soorten voornamelijk ongewervelde dieren. Hieronder zijn er 42 soorten die zich hebben aangepast aan het leven in totale duisternis. Buiten de grotten is het landschap spectaculair en de habitat van veel wilde dieren.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Parc national de Mammoth Cave
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Mammoth Cave est le réseau de grottes le plus vaste du monde, avec plus de 458 km de galeries souterraines explorées dans l’enceinte du bien et au moins 128 km à l'extérieur. Le parc illustre plusieurs stades de l'histoire de l'évolution de la Terre et abrite des processus géologiques en cours ainsi que des espèces sauvages uniques. Il est célèbre pour sa taille, son vaste réseau de passages horizontaux extrêmement longs et ses puits verticaux. Le site présente quasiment tous les types connus de formations représentatives du relief karstique que l’on rencontre dans les grottes. La flore et la faune de Mammoth Cave comptent parmi les plus riches espèces sauvages cavernicoles connues, avec plus de 130 espèces présentes dans le réseau de grottes.

Critère (vii) : Mammoth Cave est le plus long réseau de grottes au monde. Les longs couloirs aboutissant à de vastes cavités, les puits verticaux, les stalactites et les stalagmites, les splendides formations de fleurs de gypse, les délicates aiguilles de gypse, les fleurs de mirabilite d’une grande rareté et autres caractéristiques naturelles du réseau de grottes sont tous des exemples exceptionnels de leur type. Aucun autre réseau de grottes au monde n'offre une plus grande variété de minéraux sulfatés.

Critère (viii) : Mammoth Cave présente 100 millions d'années du processus de formation des grottes et presque chaque type de formation connue rencontrée dans des grottes. Les processus géologiques engagés dans leur formation se poursuivent. Aujourd'hui, cet immense et complexe réseau de galeries souterraines constitue un enregistrement clair, complet et accessible des changements géomorphiques et climatiques terrestres. Hors des grottes, le relief karstique est superbe, avec des paysages grandioses et toutes les caractéristiques classiques d'un système de drainage karstique – vastes zones d’alimentation, réseau complexe de conduits souterrains, siphons, crevasses, fissures, et rivières et sources souterraines.

Critère (x) : La flore et la faune des grottes présentent la plus grande gamme d’espèces cavernicoles connues, avec plus de 130 espèces, dont 14 espèces de troglobites et de troglophiles endémiques.

Intégrité

Avec près de 500 km de galeries souterraines recensées à l'intérieur du bien et plus de 21 000 hectares à l’extérieur, le bien est suffisamment vaste pour offrir un niveau de protection élevé à la valeur universelle exceptionnelle pour laquelle il a été inscrit.  Une partie du site est aménagée (routes, installations pour les visiteurs, infrastructures opérationnelle et administrative du parc), mais la plus grande partie du site n'est pas exploitée et son environnement est naturel.  En tant que parc national, la protection de l'intégrité du bien est prioritaire dans les décisions de gestion.

Mammoth Cave et son terrain karstique rencontrent des menaces et des défis, pour la plupart d’origine extérieure. Comme une grande part du bassin hydrographique de Mammoth Cave se trouve à l'extérieur des limites du parc, les activités menées dans ces zones de propriétés privées ont une grande influence sur la qualité et la quantité de l'eau dans le parc. La qualité de l'eau souffre de l’impact des eaux usées et de l'élimination des déchets, des pratiques agricoles et forestières, des puits de pétrole et de gaz, des chemins de fer et des autoroutes. La quantité d'eau est influencée par les barrages de contrôle des crues sur les rivières Green et Nolin, ainsi que par une petite écluse et un barrage situés juste en aval du parc.

L'intégrité de Mammoth Cave a été renforcée grâce à cinq mesures importantes qui ont été prises depuis l'inscription du Parc national de Mammoth Cave en 1981 : un plan de gestion général mis à jour en 1983 ; la création de la Réserve internationale de biosphère de la zone de Mammoth Cave en 1990 et son extension ultérieure en 1996 ; un système régional d'égouts, installé au début des années 1990, qui dessert à la fois le parc et trois communautés proches ; la création du Centre international des sciences et de l'apprentissage de Mammoth Cave en 2004 ; et la découverte et la cartographie de 225 km supplémentaires de galeries souterraines au cours des trente et une dernières années.

Le réseau d'égouts régional a largement amélioré la protection du fragile réseau de grottes en desservant la plupart des secteurs qui se déversaient dans Mammoth Cave. L'extension en 1996 de la Réserve de biosphère de la zone de Mammoth Cave (367 993 hectares) a également contribué de manière importante à la protection de l'intégrité du bien et au maintien de la qualité de l'eau. La réserve de biosphère comprend à présent en totalité ou en partie six comtés proches du Parc national de Mammoth Cave, englobant la zone de recharge hydrologique écologiquement sensible du Parc national de Mammoth Cave, ainsi qu'une vaste zone d'interaction. Cela a répondu en partie aux préoccupations communes sur la qualité de l'eau, dynamisé la protection et renforcé les valeurs du bien du patrimoine mondial à l'intérieur du parc, en lien avec les zones écologiquement sensibles situées à l'extérieur du parc et liées à celui-ci.

En 2004 a été créé le Mammoth Cave International Center for Science and Learning grâce à un partenariat entre le Mammoth Cave National Park et la Western Kentucky University. Au sein d'un réseau national de centres d'apprentissage situés dans les parcs nationaux, il facilite l'utilisation des parcs pour la recherche scientifique, soutient la prise de décisions fondées sur des données scientifiques et favorise la culture scientifique et la gestion des ressources. Le centre d'apprentissage a contribué à des accords de partenariat avec d'autres sites du patrimoine mondial (en Chine et en Slovénie) qui protègent également des grottes et du karst.

Les fines particules de pollution de l'air provoquent souvent de la brume dans le parc, ce qui a une incidence sur la qualité et la distance à laquelle les visiteurs peuvent voir les perspectives et les points de repère. Les polluants atmosphériques les plus préoccupants peuvent avoir de graves répercussions sur la qualité de l'air, la santé humaine, la faune, la végétation, les étangs des hautes terres, les cours d'eau, les sols et la visibilité.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Désigné par le Congrès des États-Unis en 1941 comme parc national, le Parc national de Mammoth Cave est géré en vertu de la loi organique du 25 août 1916 qui a créé le Service des parcs nationaux des États-Unis. Le parc est en outre doté d'une loi habilitante spécifique qui fournit une orientation générale du Congrès concernant les objectifs principaux du parc. De nombreuses autres lois fédérales ajoutent des niveaux de protection supplémentaires au parc et à ses ressources. La gestion quotidienne est conduite par le directeur du parc.

Les buts et les objectifs de gestion du bien ont été élaborés dans le cadre d'un plan général de gestion qui a été complété ces dernières années par des exercices de planification plus spécifiques au site, ainsi que dans de nombreux plans pour des questions et des ressources spécifiques.  Le Service des parcs nationaux a établi par ailleurs des politiques de gestion qui fournissent une orientation plus large pour toutes les unités du Service des parcs nationaux, comme Mammoth Cave.

Environ 600 000 personnes visitent le bien chaque année, dont 400 000 se rendent à Mammoth Cave. L'accès à la grotte est strictement contrôlé et la visite est limitée à 16 km de passage aménagé. À la surface du parc, certaines activités d'utilisation des sentiers provoquent l'érosion du sol et produisent des déchets équins. L'éviction des plantes indigènes par les espèces envahissantes est également un sérieux motif d’inquiétude.

La protection du site contre les menaces actuelles et potentielles va nécessiter une surveillance continue de l'état des ressources, grâce notamment au programme d'inventaire et de surveillance du Service des parcs nationaux, qui a élaboré neuf « signes vitaux » pour le parc, dont cinq pour les grottes (biote aquatique, chauves-souris, grillons, météorologie, rats des bois), les autres concernant les communautés végétales forestières, la détection précoce des espèces envahissantes, les dommages foliaires causés par l'ozone, et la qualité de l'eau. Une collaboration continue à l'échelle du paysage, notamment par l’intermédiaire de la Réserve de biosphère, est également essentielle à la protection à long terme du site.