Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Événements

Atelier de gestion des Routes de la soie, site inscrit au Patrimoine mondial, et réunion de clôture du Fonds-en-dépôt UNESCO/Japon à Almaty (Kazakhstan)

26-28 juin 2019
© UNESCO | Roland LIN

Un atelier régional en Asie Centrale pour définir les stratégies de conservation et de gestion du site des Routes de la soie ainsi qu’une réunion de clôture du projet « Soutien aux sites du patrimoine mondial des Routes de la soie d’Asie Centrale (phase II) » porté par le Fonds-en-dépôt UNESCO/Japon se tiendront à Almaty, au Kazakhstan, du 26 au 28 juin 2019.

En collaboration avec les autorités kazakhes concernées, le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO et le bureau multipays de l’UNESCO à Almaty organisent l’atelier de la région Asie Centrale pour définir les stratégies de conservation et de gestion du site des Routes de la soie ainsi qu’une réunion de clôture du projet « Soutien aux sites du patrimoine mondial des routes de la soie d’Asie Centrale (phase II) » porté par le Fonds-en-dépôt UNESCO/Japon ; ces deux événements se tiendront à Almaty, au Kazakhstan, du 26 au 28 juin 2019.

Cette rencontre fait suite aux décisions adoptées pendant la 5ème Réunion du Comité de coordination sur l’inscription transnationale et en série des Routes de la soie au patrimoine mondial, les 4 et 5 décembre 2018 à Achgabat (Turkménistan), financé par le Fonds-en-dépôt UNESCO/Japon à travers le projet « Soutien aux sites du patrimoine mondial des Routes de la soie d’Asie Centrale (phase II) ».

Avec l’aide de cinq pays d’Asie Centrale et de la Chine, le Centre du patrimoine mondial s’occupe de la préparation pour l’inscription en série des Routes de la soie depuis 2003. L’Asie Centrale et la Chine ont soutenu le projet en organisant des réunions de consultation à l’échelle régionale et à l’échelle locale, en établissant le Comité de coordination intergouvernemental qui rassemble 14 pays (auxquels s'ajoute le Bhoutan en qualité d’observateur) et en élaborant une étude thématique sur les Routes de la soie en partenariat avec ICOMOS et le Centre du patrimoine mondial. Depuis 2003, les projets financés par les Fonds-en-dépôt UNESCO/Pays-Bas, UNESCO/Japon et UNESCO/Norvège soutiennent des activités pour renforcer les compétences en Asie Centrale, ainsi que la préparation de candidatures – en plus de l’aide du Fonds-en-dépôt UNESCO/République de Corée à la mise en place du projet des Routes de la soie d’Asie du Sud depuis juillet 2013.

Depuis 2011, grâce au soutien généreux du Fonds-en-dépôt UNESCO/Japon, l’UNESCO a mis en place deux projets successifs en Asie Centrale, baptisés « Soutien aux normes de documentation et aux procédures de proposition d’inscription en série et transnationale au patrimoine mondial des Routes de la soie en Asie Centrale » (2011-2014) et « Soutien aux sites du patrimoine mondial des routes de la soie d’Asie Centrale » (phase II, 2015-2019). Un certain nombre d’événements et d’initiatives ont été organisés pour améliorer les capacités des autorités nationales des Républiques d’Asie Centrale pour la conservation du patrimoine culturel : entraînement sur la documentation du patrimoine, recherche archéologique, planification de la conservation et la gestion du site… Tous ces efforts ont été déployés pour assurer une gestion durable des corridors des Routes de la soie. Dans le cadre de ces projets, l’UNESCO a encouragé une coopération et un dialogue régionaux durables entre les pays d’Asie Centrale. Grâce aux efforts des quatre réunions des Comités de coordination intergouvernementaux qui ont eu lieu entre 2009 et 2017, deux dossiers de proposition d’inscription ont été déposés et examinés à la 38e session du Comité du patrimoine mondial en juin 2014 à Doha, au Qatar, ce qui a abouti à l’inscription des « Routes de la soie : le réseau de routes du corridor de Chang’an-Tian-shan » (Chine, Kazakhstan, Kirghizistan) sur la Liste du patrimoine mondial.

L’atelier et la réunion qui se tiendront fin juin vont rassembler des points focaux nationaux et des experts venus des différents pays d’Asie Centrale membres du Comité de coordination des Routes de la soie (Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Ouzbékistan). Les organisateurs ont également invité des représentants de l’UNESCO et des experts internationaux de Chine, du Japon et du Royaume-Uni, dont certains du Centre international de la conservation ICOMOS à Xi’an (IICC-Xi’an, qui a une fonction de Secrétariat du Comité de Coordination). Leur participation garantit des discussions éclairées sur la poursuite de l’aide technique et de la coopération du point de vue d’experts internationaux.

Quand

mercredi 26 juin 2019
vendredi 28 juin 2019

alarm_add Ajouter à votre calendrier

Almaty, Kazakhstan