Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Événements

Célébration du 40e anniversaire de Quito et des îles Galápagos comme biens du Patrimoine mondial

3 décembre 2018

îles Galápagos (04/11/2004) © @ Evergreen | Evergreen

Les deux premiers biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, la Ville de Quito et les îles Galápagos, tous deux situés en Équateur, seront à l’honneur au siège de l'UNESCO le 3 décembre 2018, date marquant le 40e anniversaire de leur inscription sur la Liste du patrimoine mondial en 1978.

La cérémonie de commémoration, portant sur une conférence et une exposition de photographies, rassemblera plusieurs personnalités équatoriennes, des autorités responsables de la gestion des biens, des experts des organes consultatifs de la Convention du patrimoine mondial (ICOMOS et UICN) et la directrice du Centre du patrimoine mondial. Cet événement a été organisé conjointement par la Délégation permanente de l'Équateur auprès de l'UNESCO et par l'ambassade de l'Équateur en France, en coopération avec le Centre du patrimoine mondial.

Avec les 10 autres biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en 1978, l’inscription de ces 2 sites en Équateur a contribué à ouvrir la voie aux plus de 1 000 biens qui auraient reçu par la suite cette désignation prestigieuse. Il y a lieu de remarquer également qu’ils représentent les premiers biens du Patrimoine mondial de la région de l'Amérique latine et des Caraïbes, en tant qu'exemples pionniers de la conservation du Patrimoine culturel et naturel exceptionnel.

Les îles Galápagos sont considérées comme le premier bien naturel déclaré Patrimoine mondial, tandis que la Ville de Quito ainsi que le Centre historique de Cracovie, en Pologne, ont été les premiers centres-villes à être inscrits sur la Liste.

La Ville de Quito a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial selon les critères (ii) et (iv), pour avoir mis en évidence un échange important de valeurs humaines entre les populations espagnoles et autochtones, ce qui a conduit à la création d'un ensemble architectural et monumental tout à fait unique. Fondé au 16eme siècle sur les ruines d'une ville inca et s'élevant à 2 850 m d'altitude, elle a été largement reconnue par la communauté du patrimoine lors de son inscription en 1978, en tant que centre-ville historique le mieux préservé et le moins altéré en Amérique latine.

Les îles Galápagos ont été inscrites sur la Liste du patrimoine mondial selon les critères (vii), (viii), (ix) et (x), pour offrir le spectacle d’un environnement naturel hors pairs, qui préserve la mémoire unique de la nature et d’étapes de l'histoire de la Terre introuvables ailleurs dans le monde. De même, ce bien offre également des exemples remarquables des processus écologiques et biologiques intervenant dans l'évolution des écosystèmes et des habitats, pour la conservation in situ de la diversité biologique. Depuis la publication du « Voyage du Beagle » par Charles Darwin en 1839, l'origine de la flore et de la faune des Galápagos a été d'une grande importance pour la recherche et la conservation.

La célébration du 40e anniversaire, accessible sur invitation, se tiendra à 17h00, au Siège de l'UNESCO (salle IV).

Biens du Patrimoine mondial (2)
États parties (1)
Régions (1)
Amérique latine et Caraïbes
Quand

lundi 3 décembre 2018
17:00-20:00

alarm_add Ajouter à votre calendrier

Siège de l'UNESCO, Paris