Ce document est un export partiel du Compendium des politiques générales du patrimoine mondial

Index


3    Politiques relatives à la Conservation des biens du patrimoine mondial

La conservation du patrimoine culturel et naturel est au cœur de la Convention. La conservation inclut les mesures, efficaces et actives, qui peuvent être prises par les États parties afin d'assurer la protection, la conservation et la mise en valeur du patrimoine.

Il n’y a pas une unique définition de la conservation en relation avec les deux types de patrimoine. Cependant, en ce qui concerne le patrimoine culturel, « toutes les opérations qui visent à comprendre une œuvre, à connaître son histoire et sa signification, à assurer sa sauvegarde matérielle et, éventuellement sa restauration et sa mise en valeur » pourrait faire partie de l’objectif de conservation de ce patrimoine (Document de NARA sur l’authenticité). La conservation du patrimoine naturel fait référence à la protection, le soutien, la gestion et l’entretien des écosystèmes, des habitats, des espèces sauvages et des populations, dans ou en dehors de leur environnement naturel, afin de sauvegarder les conditions naturels nécessaires à leur pérennité (UICN).

Ce thème de la Conservation comprend des politiques qui concernent la protection, la gestion, le suivi, les évaluations d’impact, les facteurs affectant les biens, le tourisme et le développement durable.


3.5    Facteurs affectant les biens

3.5.11    Événements écologiques ou géologiques soudains

Éruption volcanique. Tremblement de terre. Tsunami/raz-de-marée. Avalanche/glissement de terrain. Érosion et envasement/dépôt. Incendies d’origine naturelle (par exemple : modifications de régimes des incendies, fort impact d’activités de suppression des incendies, éclairs, feux de forêt non accidentels (par ex. : mégot de cigarette).

Jurisprudence

Synthèse basée sur les décisions pertinentes du Comité

Le Comité du patrimoine mondial encourage l’évaluation de l’impact et des dégâts causés après un évènement écologique ou géologique soudain, et la planification et la mise en œuvre des mesures de réparation nécessaires, en envisageant également le renforcement de la capacité de résistance des biens, afin d’identifier les mécanismes pour une conservation adaptative et d’améliorer la préparation au risque, en parallèle des stratégies de prévention et de gestion et des plans de réponse aux catastrophes (basé sur une jurisprudence en matière de décisions sur l’état de conservation). [1]


ANNEXE I. Liste des documents et textes

Décision 31 COM 7B.8

Décision 31 COM 7B.45

Décision 32 COM 7B.44

Décision 34 COM 7A.16

Décision 34 COM 7B.11

Décision 34 COM 7B.42

Décision 35 COM 7B.32

Décision 36 COM 7C

Décision 37 COM 7B.3

Décision 37 COM 7B.20

Décision 37 COM 7B.37

Décision 40 COM 7B.11

20/04/2024

 

 

 



[1] Voir par exemple les Décisions : 31 COM 7B.45 , 31 COM 7B.8 , 32 COM 7B.44 , 34 COM 7A.16 , 34 COM 7B.11 , 34 COM 7B.42 , 35 COM 7B.32 , 36 COM 7C , 37 COM 7B.20 , 37 COM 7B.3 , 37 COM 7B.37 , 40 COM 7B.11 .