Ce document est un export partiel du Compendium des politiques générales du patrimoine mondial

Index


3    Politiques relatives à la Conservation des biens du patrimoine mondial

La conservation du patrimoine culturel et naturel est au cœur de la Convention. La conservation inclut les mesures, efficaces et actives, qui peuvent être prises par les États parties afin d'assurer la protection, la conservation et la mise en valeur du patrimoine.

Il n’y a pas une unique définition de la conservation en relation avec les deux types de patrimoine. Cependant, en ce qui concerne le patrimoine culturel, « toutes les opérations qui visent à comprendre une œuvre, à connaître son histoire et sa signification, à assurer sa sauvegarde matérielle et, éventuellement sa restauration et sa mise en valeur » pourrait faire partie de l’objectif de conservation de ce patrimoine (Document de NARA sur l’authenticité). La conservation du patrimoine naturel fait référence à la protection, le soutien, la gestion et l’entretien des écosystèmes, des habitats, des espèces sauvages et des populations, dans ou en dehors de leur environnement naturel, afin de sauvegarder les conditions naturels nécessaires à leur pérennité (UICN).

Ce thème de la Conservation comprend des politiques qui concernent la protection, la gestion, le suivi, les évaluations d’impact, les facteurs affectant les biens, le tourisme et le développement durable.


3.5    Facteurs affectant les biens

3.5.3    Ouvrages à grande échelle ou infrastructure de services

Aménagements concernant les infrastructures de production d’énergie (gaz, électricité et eau) et autres besoins en la matière.

Infrastructures hydrauliques (par exemple : barrages, écluses, réservoirs, stations de pompage, mise en place de nouvelles infrastructures, infrastructures hydroélectriques). Infrastructures liées aux énergies renouvelables (par exemple : thermique, énergie de la houle-marémotrice, solaire, éolienne, hydroélectricité). Infrastructures liées aux énergies non-renouvelables (par exemple : centrales nucléaires, centrales au charbon, installations de production pétrolière/gazière). Installations localisées (par exemple :  Incinérateurs, relais de téléphone mobile, stations de traitement des eaux usés, tours d'émission des ondes radio/télévision). Grandes installations linéaires (par exemple :  lignes à haute tension et servitudes afférentes, pipelines, canaux).

Décision du Comité du patrimoine mondial 40 COM 7

17. « Le Comité du patrimoine mondial [notant] avec grande préoccupation qu’un nombre croissant de biens est confronté à des menaces potentielles liées à d’importants projets de barrages, considère que la construction de barrages avec de grands réservoirs au sein des limites des biens du patrimoine mondial est incompatible avec le statut de patrimoine mondial, et prie instamment les États parties de veiller à ce que les impacts des barrages qui pourraient affecter les biens situés en amont ou en aval et au sein du même bassin versant soient rigoureusement évalués afin d’éviter tout impact sur la valeur universelle exceptionnelle (VUE) ».


ANNEXE I. Liste des documents et textes

Décision 40COM 7 État de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial

08/12/2019