Ce document est un export partiel du Compendium des politiques générales du patrimoine mondial

Index


2    Politiques relatives à la Crédibilité de la Liste du patrimoine mondial

La Liste du patrimoine mondial est une liste de biens du patrimoine culturel et naturel considérés comme étant d’une « valeur universelle exceptionnelle », tel que défini dans la Convention du patrimoine mondial. Elle est établie, mise à jour et publiée par le Comité du patrimoine mondial et provient d’inventaires nationaux, à la suite des propositions pour inscription effectuées par les États parties respectifs.

La crédibilité de la Liste s’obtient en ce qu’elle constitue un témoignage représentatif, géographiquement équilibré, des biens culturels et naturels de valeur universelle exceptionnelle.

Ce thème de la Crédibilité comprend des politiques qui concernent la Liste du patrimoine mondial, notamment les propositions d’inscription, la valeur universelle exceptionnelle d’un bien, les listes indicatives, le processus en amont, les stratégies globales et les types de biens.


2.7    Types de biens du patrimoine mondial

2.7.4    Paysages culturels

a) Général

Les Orientations

Paragraphe 47

« 47. Les paysages culturels inscrits sur la Liste du patrimoine mondial sont des biens culturels et représentent les « œuvres conjuguées de l’homme et de la nature » mentionnées à l’article 1 de la Convention. Ils illustrent l’évolution de la société humaine et son établissement au cours du temps, sous l’influence des contraintes physiques et/ou des possibilités présentées par leur environnement naturel et des forces sociales, économiques et culturelles successives, externes aussi bien qu’internes.

Ils devraient être choisis sur la base de leur valeur universelle exceptionnelle et de leur représentativité en terme de région géoculturelle clairement définie. Ils devraient également être choisis pour leur capacité à illustrer les éléments culturels essentiels et distincts de telles régions.

Le terme « paysage culturel » recouvre une grande variété de manifestations interactives entre l'humanité et l’environnement naturel.

Les paysages culturels reflètent souvent des techniques spécifiques d'utilisation viable des terres, prenant en considération les caractéristiques et les limites de l'environnement naturel dans lequel ils sont établis ainsi qu'une relation spirituelle spécifique avec la nature. La protection des paysages culturels peut contribuer aux techniques modernes d'utilisation viable et de développement des terres tout en conservant ou en améliorant les valeurs naturelles du paysage. L'existence permanente de formes traditionnelles d'utilisation des terres soutient la diversité biologique dans de nombreuses régions du monde. La protection des paysages culturels traditionnels est par conséquent utile pour le maintien de la diversité biologique ».


ANNEXE I. Liste des documents et textes

WHC.21/01 Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial (WHC.21/01 - 31 Juillet 2021)

24/03/2023