Le Site archéologique de Nahr el-Kalb est un lieu exceptionnel qui témoigne du riche patrimoine culturel du Liban. Il est à ce titre inscrit sur la Liste indicative du Liban depuis 2019 pour une potentielle nomination sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Parmi la formidable documentation archéologique, on peut en particulier évoquer les stèles commémoratives de Nahr el-Kalb, qui reflètent toute l'histoire du Liban de la haute antiquité à nos jours, dont le caractère exceptionnel a mené à une inscription en 2005 au Registre international Mémoire du monde de l’UNESCO.

L’annonce d’un projet de construction au sein du Site archéologique de Nahr elKalb a conduit le Centre du patrimoine mondial à faire part de ses préoccupations aux autorités compétentes, conformément aux procédures prévues par la Convention de 1972 concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

Le Centre du patrimoine mondial tient notamment à rappeler que chaque État signataire de la Convention du patrimoine mondial, reconnaît qu’il « lui incombe au premier chef » « l'obligation d'assurer l'identification, la protection, la conservation, la mise en valeur et la transmission aux générations futures du patrimoine culturel et naturel […] situé sur son territoire. » Chaque État partie s’engage donc à prendre « des mesures efficaces et actives » à cet égard (articles 4 et 5 de la Convention du patrimoine mondial).

Rappelons également que la Convention du patrimoine mondial stipule que le fait de ne pas être inscrit sur la Liste du patrimoine mondial n’enlève en rien la potentielle valeur universelle exceptionnelle d’un site (article 12). Ce projet de construction sur le site archéologique de Nahr el-Kalb pourrait avoir un impact majeur sur le site, au risque de compromettre à l’avenir une éventuelle proposition d'inscription au patrimoine mondial.

Parce qu’il est de notre mandat d’assurer la protection et la sauvegarde de notre riche patrimoine partagé, l’UNESCO est déterminée et prête à prendre toutes les mesures nécessaires à cet égard.

Mechtild Rössler
Directrice