Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

L'UNESCO, le gouvernement afghan et des partenaires internationaux progressent vers le retrait du bien « Vallée de Bamiyan » de la Liste du patrimoine mondial en péril

lundi 17 décembre 2018
access_time Lecture 2 min.

Sous le haut patronage de Son Excellence Abdulaziz bin Mohamed Al-Rowas, Conseiller aux affaires culturelles de Sa Majesté le Sultan d'Oman, une trentaine d'experts se sont réunis à Salalah (Oman) du 3 au 5 décembre 2018 pour débattre de l'avenir du bien du patrimoine mondial de « Paysage culturel et vestiges archéologiques de la vallée de Bamiyan » et renforcer la coopération entre les parties prenantes concernées.

Financièrement soutenue par le gouvernement du Japon et organisée conjointement par le gouvernement afghan, l'UNESCO, l'Université technique GUtech à Mascate et le Centre de recherche sur l'océan Indien (RIO), cette réunion technique de trois jours a été organisée afin de débattre des décisions récemment adoptées par le Comité du patrimoine mondial. Elle avait également pour but de sensibiliser davantage les participants aux débats internationaux actuels sur l’éthique du recouvrement et de la reconstruction du patrimoine culturel, avec pour objectif le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Les activités menées par le gouvernement afghan, l'UNESCO et des experts nationaux et internationaux, grâce à une aide financière généreuse de la communauté internationale, ont été présentées afin d’évaluer l'état d'avancement des travaux à Bamiyan. Au cours de la réunion, le gouvernement afghan a également présenté des initiatives de développement visant à améliorer la qualité des moyens de subsistance de la communauté locale, notamment une route de contournement et une route pavée en pierre face à la falaise principale des Bouddhas, ainsi que le Plan directeur stratégique pour Bamiyan, récemment approuvé par le Président de l'Afghanistan.

Les participants ont visité le bien du patrimoine mondial «Terre de l'encens» à Salalah, y compris les musées Al Baleed et Khor Rohri, ainsi que des centres d'interprétation pour réfléchir à la possibilité d'appliquer le modèle de parc archéologique omanais au bien du patrimoine mondial de Bamiyan. Inspirés par la visite de terrain dans le parc archéologique d'Oman et les directives de Salalah pour la gestion des sites archéologiques publics, les participants ont activement discuté des opportunités et des défis pour le bien du patrimoine mondial, ainsi que des moyens de protéger et de promouvoir Bamiyan.

La réunion a adopté les Recommandations

lundi 17 décembre 2018
access_time Lecture 2 min.
Activités (1)
top